Tunisie : les installations sportives de Bizerte sévèrement jugées

Tarek_Dhiab.jpgLe ministère de la Jeunesse et des Sports a alloué à la région de Bizerte une enveloppe de 7 millions de dinars, MDT, à engager dans différents projets de création, d’aménagement et de réfection des espaces destinés au sport et à la jeunesse. Un budget dont on nous dit qu’il a été triplé par rapport à ses précédents.

Cependant, rien ne semble avoir vraiment bougé du côté de la réalisation de ces projets, bien au contraire ; car les équipements collectifs destinés à la jeunesse et au sport montrent des signes flagrants de dégradation avancée et continue. C’est le constat amer fait par le ministre de la Jeunesse et des Sports et du secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse, lors de la visite de travail qu’ils ont effectuée, vendredi 5 octobre 2012, dans les délégations de Menzel Bourguiba, Tinja, Mateur et Sejnane.
Les deux responsables ont été désagréablement surpris par l’état de dégradation des installations autant sportives que pour les jeunes. Le ministre s’est dit révolté par cette « situation désastreuse et inacceptable dans laquelle sont tombées toutes les installations des deux secteurs du sport et de la jeunesse» appelant à la nécessité de « réactiver les mécanismes et programmes d’entretien ».
Les visiteurs ont été affligés par l’état de l’aire de jeu et des vestiaires de la salle omnisport de Menzel Bourguiba, laquelle un jour s’est trouvée contigüe à une décharge spontanée. Ils ont été atterrés par le retard mis dans les travaux d’extension et de création d’un terrain de sport dans la maison des jeunes de la Cité « Annajah », ainsi que dans la réalisation des différentes composantes des projets programmés pour le stade de football de Menzel Bourguiba.

M.BELLAKHAL