Tunisie : maintien de la délégation spéciale de Nabeul

Mohamed_Daknou.jpgAvec les moyens à bord, la délégation spéciale de Nabeul a décidé de reprendre la gestion de la cité sous la férule de Mohamed Daknou jusqu’aux élections qui devraient avoir lieu en mars 2013.

En effet, selon le décret n° 2012-910 du 2 août 2012, le Chef du gouvernement provisoire a décidé de proroger la durée de nomination des délégations spéciales communales en exercice ou celles dont la durée est expirée avant la date d’entrée en vigueur du présent décret, et ce, à compter de la date d’expiration de cette durée et jusqu’à la date d’entrée des conseils communaux élus en exercice de leurs fonctions, à moins qu’il ne soit procédé par décret à la modification de la composition de la délégation ou à la nomination d’une nouvelle délégation à sa place. Tous les membres du conseil municipal provisoire étaient vendredi 10 août présents à la mairie.
Plusieurs partis et associations civiles ont accusé, dans une déclaration à Investir en Tunisie, la Troïka de vouloir faire main basse sur les délégations spéciales d’autant que l’actuelle délégation spéciale de Nabeul était consensuelle représentant les différents courants politiques de la ville.

M.Y