Tunisie: Sami Fehri qualifie d’injustifiée la descente des services douaniers

Sami_Fehri_ettounisiya.jpgSami Fehri, directeur général de la chaine de télévision privée Ettounsiya TV, a condamné, mardi 31 juillet 2012, la descente « injustifiée » effectuée par les services douaniers dans les locaux de la chaîne, situés aux Berges du Lac et à Utique.

Sami Fehri s’est dit étonné par la manière violente avec laquelle la descente a été menée. Il a assuré, sur les ondes de Shems FM, que la brigade de la douane a contacté des annonceurs pour tenter de les convaincre de ne plus traiter avec sa chaîne : « Nous avons été surpris par l’attaque brutale et injustifiée de nos sièges par un dispositif important des services de contrôle douaniers. Tous nos annonceurs ont été aussi terrorisés par ces services dans le but de cesser leur collaboration avec Ettounsiya, alors que la chaîne a prouvé sa capacité à attirer les téléspectateurs par un travail de qualité ».
Dans un communiqué rendu public mardi, Cactus Prod, la société de production, et la chaine Ettounsiya attestent que leurs transactions financières et douanières sont en règle et dans le respect de la loi.
La chaîne et la société rappellent qu’elles ont déjà été contrôlées et aucun dépassement n’a été enregistré, d’autant plus que toutes les transactions passent par les mécanismes de l’Etat et l’administrateur judiciaire et un juge de contrôle ainsi que les litiges de l’Etat.
La chaine de télévision et la société de production dénoncent ce genre d’agissements et de pratiques dignes de l’ancien régime. Elles déclarent qu’elles ne cèderont pas à la pression des services de la douane ni à ceux qui se cachent derrière ce genre de manœuvres douteuses.
Sami Fehri est le co-propriétaire de la société de production audiovisuelle « Cactus », mise sous contrôle judiciaire après la Révolution du 14 janvier 2011. Il a lancé la chaîne Ettounsiya le 16 mars 2011.

M.Kh