Tunisie : Wided Bouchamaoui suggère aux médias de refléter une image positive du pays

Wided__Bouchamaoui.jpgLa présidente de l’Utica, Wided Bouchamaoui, a présenté aux médias les différentes réalisations de l’organisation patronale, au cours d’une conférence de presse, mercredi 7 mars 2012.

Mme Bouchamaoui a annoncé que la chambre nationale des chauffeurs de taxi organisera une grève ouverte, et ce à partir du 15 mars.
L’Utica veillera, tout de même, selon les propos de sa présidente, à convaincre les membres de la chambre de changer d’avis pour, au moins, limiter cette grève.
D’autre part, Mme Bouchamaoui a déclaré que la date du congrès national sera fixée suite à la tenue, courant avril, du conseil national qui devrait accueillir près de 250 délégués.
Interrogée sur l’incident du 28 février 2012, la présidente de l’Utica a affirmé que 2 femmes d’affaires ont été agressées et que les coupables seront punis par la loi. En effet, une plainte a été déposée à l’encontre du comité de sauvetage de l’Utica dans ce sens.
Discutant de la situation économique actuelle, Mme Bouchamaoui a signalé qu’une lueur d’espoir existe puisqu’on remarque que le paysage économique en Tunisie s’améliore. Cependant, elle a souligné le rôle primordial du gouvernement, des hommes d’affaires tunisiens mais surtout des médias dans l’attraction des investisseurs étrangers. « Les médias doivent refléter une image positive de la Tunisie », insiste-t-elle.
Les médias prennent note de la recommandation de la présidente de l’UTICA. Ils espèrent néanmoins qu’elle ne cherche pas à les pousser à maquiller la réalité de la situation qui prévaut en Tunisie.

M.H.D