::INVESTIR EN TUNISIE :: Journal Electronique Tunisien...

Tunisie : les problèmes municipaux décortiqués à Bizerte

PDF

Hizb_Al_Joumhouri.jpgLa bonne initiative est encore venue du parti « Al Jomhouri », bureau de Bizerte, qui a réuni dans une causerie les administrés et les représentants de la Société civile d’une part et MM. Mohamed Salah Fliss et Mohamed Riadh Lazzem,

respectivement ancien et nouveau président de la délégation spéciale de Bizerte. Le sujet était de discuter de l’action municipale au cours du mandat de la première et de prendre connaissance des perspectives, programmes et stratégies envisagés par la seconde, à la lumière des événements qui se succèdent à un rythme soutenu.Dans un climat, rappelons-le, de profonde inquiétude et de scepticisme quant à l’aptitude ou la volonté des pouvoirs publics de rechercher et de mettre en œuvre les solutions aptes à sortir la cité de sa malheureuse et affligeante situation, dans les domaines très particuliers de l’hygiène et du commerce anarchique.

Connu pour son franc-parler, M. Fliss a commencé par énumérer les innombrables et parfois insurmontables écueils dressés volontairement ou inconsciemment face aux pouvoirs municipaux en vue de contrecarrer leurs actions. Problèmes structurels, certes, mais aussi conjoncturels qui privent l’institution de ses pouvoirs discrétionnaires d’appliquer ne serait-ce qu’un simple arrêté. Problèmes humains et également matériels viennent régulièrement entraver les actions à entreprendre et les programmes et mesures à engager, telle cette décision du premier ministère de priver l’instance municipale de « sa police municipale » sans que l’on ait pris les mesures de la remplacer.
M. Fliss a évoqué, par ailleurs, l’épineuse question du commerce anarchique expliquant que ce phénomène n’est pas que social mais qu’il est surtout économique et que des « intérêts bassement mercantiles » sont derrière cettemanifestation qu’il sera extrêmement difficile d’endiguer voire de contrôler au stade d’ancrage et de radicalisation auquel elle est parvenue ; ajoutant que ce secteur de commerce informel « bénéficie de nombreuses protections et d’appuis personnels et institutionnels car générant des chiffres d’affaires faramineux. ».
Parlant de la solution de les réunir dans un même local, M. Fliss et certains intervenants confirment que « ce n’est qu’un pis-aller qui ne résoudrait jamais le problème »
Pour ce qui est de la collecte des ordures, M. Fliss a incriminé la privation des moyens de mener une politique de l’hygiène conforme aux attentes d’une population aujourd’hui excédée : équipements détériorés, décharges fermées, laxisme ouvrier : « Les campagnes conjoncturelles ne seront qu’une panacée, un cautère sur une jambe de bois, a-t-il expliqué, car limitées dans le temps et ne s’attaquant qu’à l’aspect visible du problème plutôt qu’au fond. »

Med Riadh Lazzem, nouveau président de la délégation spéciale, installée il y a à peine une quinzaine de jours acquiesce et se déclare « conscient des problèmes de la cité et des attentes de la population et de l’énormité de la tâche qui l’attend, lui et ses collègues.» Il a rejeté les accusations de certains présents d’avoir été désigné « pour servir un agenda politique partisan » et a assuré que cette équipe (qui ne comprend pas une seule femme, a-t-on fait remarquer !) « est déterminée à prendre chaque problème à bras-le-corps et à œuvrer pour le seul et unique intérêt du citoyen déclarant, en outre, sa disposition à collaborer avec toutes les composantes de la société civile et même avec les individus pour « restituer à Bizerte son éclat et son rayonnement perdus. »

M. Bellakhal
 

Commentaires
Ajouter un nouveau
initiative atidienne
Fatma BENMOSBAH 12-08-2012 01:43:03

Bien avant El Joumhoury, c'est Atide Bierte qui a, le 16 juin, organisé la première causerie avec
M. Fliss, à l'époque président de la Municiplatié. Cette rencontre a connu un franc succès.
L'idée a été reprise par un membre d'al Joumhouri qui jusqu'au 16 juin était encore atidien.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

MédiaPub: Vidéo,Audio,Reportages...

PUB 336x280

Retrouvez-nous sur Facebook

 

PUB 336x280


 

 

 

 

 

NEWELETTER
Get our toolbar!