::INVESTIR EN TUNISIE :: Journal Electronique Tunisien...

Tunisie : un super ministère de la police religieuse ?

PDF

police_religieuse.jpgL’Association centriste de sensibilisation et de réforme -Al Jamiâa Al Wassatia Li Tawiâa Wal Islah-, que certains qualifient de « police religieuse », a repris ses activités depuis le début du mois sain de Ramadan.

Adel El Almi, homme d’affaires et fondateur de l’association, a annoncé un programme riche et varié pour ce mois de Ramadan. Ce programme cible notamment les « non jeûneurs » et les « touristes » !
Dans une interview accordée à l’hebdomadaire « Hakaik », Adel El Almi a affirmé que son association a organisé des rencontres avec cinq groupes de touristes venus de divers pays européens. Lors de ces rencontres, l’association a essayé de leur prodiguer des conseils et de les sensibiliser : « Nous avons rencontré ces touristes dans des hôtels à Hammamet et à Sousse. Nous leurs avons demandé de respecter les pratiques et les traditions islamiques. Ils ne doivent pas fumer ou manger devant le public. Avec l’aide de Dieu, ces touristes se sont montrés compréhensifs ».
L’homme d’affaires a ajouté que la mission de son association consiste à dire aux gens, de manière pacifique, que nous sommes dans un pays musulman dont il faut respecter les valeurs : « Nous avons demandé à ces touristes de porter des vêtements décents et corrects ! »
Le prédicateur n’a pas donné d’autres explications sur la nature des vêtements proposés aux touristes ! Il a toutefois précisé qu’il y aurait une loi contre les vêtements indécents !
Adel El Almi a ajouté que son association a visité plusieurs entreprises et administrations. Les membres de son association ont même visité le ministère de l’Intérieur : « Nous avons trouvé des réactions positives et favorables au sein du ministère. Nous avons même visité des postes de police pour pratiquer la loi religieuse ».
En ce qui concerne les restaurants et les cafés ouverts, le prédicateur a indiqué que son association ne les ferme pas : « Dans ce cas, nous informons le ministère de l’Intérieur pour faire le nécessaire et appliquer la loi ».
Le patron de la police religieuse met en garde les non jeûneurs. Qu’ils aient ou non des raisons les autorisant à ne pas pratiquer le jeûne, ils doivent éviter de le montrer en public pour éviter les foudres salafistes.
Rappelons que l’association nommée «El Amr Bil Maârouf Wa Nahye Ala El Monkar» -La promotion de la vertu et la prévention du vice-, a obtenu vendredi 17 février 2012, son visa légal par le ministère de l’Intérieur. L’association a par contre changé sa nomination pour devenir «Al Jamiâa Al Wassatia Li Tawiâa Wal Islah ».
Elle est composée de trois comités à savoir un comité chargé de la chariaa, un deuxième chargé de la science religieuse et un troisième qui s’occupe des questions juridiques.

Meriem.Kh

 

Commentaires
Ajouter un nouveau
Scandaleux
Maha 30-07-2012 13:56:11

C'est scandaleux d'avoir ce genre d'association. Ils sont où les Laique.
Donner des leçons aux
touristes , c'est scandaleux. Ils vont plus venir en Tunisie. Il y a d'autres endroits , où ils
peuvent faire du tourisme sans avoir des leçon de morale des connards de religieux
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

MédiaPub: Vidéo,Audio,Reportages...

PUB 336x280

Retrouvez-nous sur Facebook

 

PUB 336x280


 

 

 

 

 

NEWELETTER
Get our toolbar!