::INVESTIR EN TUNISIE :: Journal Electronique Tunisien...

Tunisie : un devoir de contrôle sur Ibrahim Kassas controversé

PDF

Un parent d’élève est intervenu, hier, vendredi 31 janvier 2014 sur les ondes d’Express FM, pour faire part de son consternation devant un devoir de contrôle imposé à des élèves de 8ème année de l’enseignement de base à l’école préparatoire de la Cité Ettadhamoun, à Tunis.

La situation a pour centre d’intérêt le député Ibrahim Kassas et sa femme. Le membre de l’ANC est présenté comme « un personnage connu pour ses bonnes qualités morales, ses positions courageuses vis-à-vis des affaires nationales et internationales ». D’après la situation, M. Kassas ambitionne de jouer un rôle politique de premier ordre surtout après avoir constitué un parti politique. (Sic !) Quant à sa femme « Meriem », elle est présentée comme un membre actif d’une association culturelle et sociale, célèbre pour ses idées éclairées et ses actions de solidarité en faveur de sa région et pour avoir créé une association dénommée « Sanabel Al Mahabbah » (les épis de l’amour ». La 1ère consigne était de déterminer les objectifs visés par M. Kassas et sa femme. (5 points)
La 3ème question est angoissante. Elle évoque le cas d’un M. Michel, présenté comme un ami que M. Kassas a connu du temps de ses études en France (mais oui !). M. Michel est venu en visite en Tunisie après qu’il a eu vent du climat politique serein qui y prévaut et a décidé de s’y installer. Fort de son expérience politique, M. Michel a entrepris de créer un parti politique en vue de diffuser ses principes et ses nobles idées et de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Tunisiens. Les élèves sont appelés à donner leur avis sur l’initiative de M. Michel et à lui donner des conseils. (10 points)
Si le fac-similé du devoir est authentique, en tout cas l’intervention du monsieur sur Express FM est bien réelle, il y a lieu de se poser de sérieuses questions sur le niveau de compétence et le degré de professionnalisme de certains enseignants, ainsi que sur le contrôle administratif auquel doivent être soumis les devoirs proposés à nos élèves. Quel intérêt et quel profit nos enfants pourraient-ils tirer des traits de caractère fallacieux d’un personnage aussi caricatural et aussi clownesque que M. Kassas. N’est-il pas inquiétant que les enseignants soient attirés par des sujets aussi futiles et le choix de tels sujets d’étude ne jette-t-il pas un grand discrédit sur leur compétence ?

M.BELLAKHAL
 

Commentaires
Ajouter un nouveau
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

MédiaPub: Vidéo,Audio,Reportages...

PUB 336x280

Retrouvez-nous sur Facebook

 

PUB 336x280


 

 

 

 

 

NEWELETTER
Get our toolbar!