::INVESTIR EN TUNISIE :: Journal Electronique Tunisien...

Tunisie : « EAUsecours », l’important c’est le corps !

PDF

Le public était mercredi soir 17 juillet au rendez-vous avec la première de Nawal Skandrani « EAUsecours ». Loin d’être un spectacle sans saveur, ce bal de chorégraphies de Skandrani est une rencontre heureuse de la danse, du théâtre et de la musique.

Dans ce spectacle, les chorégraphies et les sons s’entremêlent et rivalisent pour nous introduire dans cet univers d’eau. « EAUsecours » est un spectacle séduisant et passionnant. Sa musique est signée Jawhar Basti, la vidéo Sergio Gazzo, la lumière Muaz Al-Jubeh et Sabri Atrous et la photographie Ghneim Zaarour. L’équipe de danseurs est composée de Marion Blondeau (France) Ahmed Khemis ( Algérie) Jumana Dabis ( Palestine) Larbi Namouchi (Tunisie) Hiba Harhash – (Palestine) Mahmoud Rabiye ( Egypte), Yasmine Khedhiri( Tunisie) Bruno Serravalle Silva ( Brésil) Abdelaziz Touati et Haythem Toumi (Tunisie).
Pourquoi ce thème de l’eau ? Nawal Skandrani estime que l’environnement et la préservation de notre planète est et sera toujours une de ses préoccupations « Aujourd’hui, plus que jamais, je considère mon implication en tant qu’artiste citoyenne, bien plus qu’un devoir, une urgence. L’art est moyen de communication en faveur de l’écologie. L’eau préoccupe le monde. La situation est très critique, due aux conflits en tous genres, à la colonisation et aux grandes sécheresses ». Le spectacle est séduisant… Le geste et le son se complètent. Une musique, très riche et des mouvements gracieux de ces corps qui tournent et expriment des sentiments et des idées autour de l’eau.. Un grand degré de maîtrise tant au niveau de la chorégraphie qu’à celui de l’expression corporelle.
Les différents tableaux présentés par le groupe expriment les peurs et les espérances sur ce problème universel. Dans cette succession de tableaux où l’on trouve la danse, la musique, le vidéo scénographie, la poésie… Le corps devient l’objet non seulement d’une transformation, voire d’une métamorphose, mais aussi d’une expression cérébrale qui tend vers la cristallisation d’une pensée. Cela est précisément le but recherché par les auteurs de ce spectacle de Nawek Skandrani puisqu’il s’agit de trouver là une jonction harmonieuse entre un texte poétique et une expression corporelle. C’est sans doute leur finesse qui a fait le charme et la beauté de ce spectacle réussi et applaudi par un public nombreux.

M.Y
 

Commentaires
Ajouter un nouveau
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

MédiaPub: Vidéo,Audio,Reportages...

PUB 336x280

Retrouvez-nous sur Facebook

 

PUB 336x280


 

 

 

 

 

NEWELETTER
Get our toolbar!