::INVESTIR EN TUNISIE :: Journal Electronique Tunisien...

 

Tunisie : lacunes dans la nouvelle loi des associations

PDF

judiciairePas de plafond pour le financement des associations. Il est autorisé par des sources étrangères. Rien ne protège l’association des dictées des bailleurs de fonds étrangers. Tels sont les principales lacunes du décret-loi des associations qui sera voté la semaine prochaine.

La nouvelle loi de la constitution des associations est soumise au régime de la déclaration, contrairement aux partis politiques. La question du financement étranger a occupé la part de lion dans le débat national sur le projet de ce décret-loi. Plusieurs spécialistes appellent, ainsi, à fixer des critères rigoureux pour l'audit et à établir un plafond pour le volume du financement.
Ils insistent sur la nécessité de soumettre le financement étranger à des parties non gouvernementales. Ils appellent à ce que des garanties soient offertes, pour que le bailleur n'impose pas ses orientations et idées sur les associations.
Ils soulignent l'importance d'énoncer le droit des associations au financement public, à l'accès à l'information et à la participation à la chose publique. Les spécialistes appellent en plus à la garantie de l'immunité et de la protection aux activistes, hommes et femmes, au sein des associations ou lors de l'accomplissement de leurs activités.
Certains membres du conseil de la sous-commission des libertés, issue de la Haute instance appellent à l’incorporation dans ce projet de décret-loi, de manière explicite, du principe d'autonomie absolue des associations vis-à-vis des partis. Ils appellent à les astreindre à l'obligation d'adopter les règles de gestion démocratique dans leur fonctionnement.
En outre, certains membres du conseil ont estimé que l'âge minimum fixé à 16 ans pour la formation d'une association est une donne « inadmissible », proposant de le porter à 18 ans.
Rappelons que le projet indique que l'association est considérée, depuis le premier jour de l'envoi de la demande établissant sa constitution, comme étant « existant de jure ». De même qu'elle acquiert une personnalité juridique à partir de la date de publication de l'annonce au journal officiel de la République Tunisienne. Une annonce qui devrait citer l'appellation, l'objet et le siège social de l'association.
Le projet décret-loi se distingue par l'énonciation du droit de l'association à ester en justice et par l'absence de toute peine privative de liberté contre les associations. Il s’agit de se limiter aux seules mesures et garanties juridictionnelles reconnues pour les partis, en l'occurrence la mise en demeure, la suspension de l'activité et le cas échéant la dissolution.


A.Fatnassi
 

Commentaires
Ajouter un nouveau
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

MédiaPub: Vidéo,Audio,Reportages...

  • Sport
  • Autos
  • Hi-Tech
  • TOP 5
  • Commentaires

La Tunisienne Habiba Ghribi remporte le 3000m steeple au meeting de Zürich (vidéo)

News image

L’athlète tunisienne Habiba Ghribi a décroché, jeudi soir 28 août, la médaille d’or du 3000 m steeple dames, lors du meeting de Zurich comptant pour... Lire la suite...

Sport | Vendredi, 29 Août 2014

Première mondiale de la Jaguar XE à Earls Court à Londres

News image

La Jaguar XE a été présentée en première mondiale à Earl’s Court à Londres en présence de nombreuses célébrités. Lire la suite...

Autos | Mercredi, 10 Septembre 2014

ASUS dévoile sa première montre connectée ZenWatch

News image

A l’occasion du Salon international IFA de Berlin (Allemagne), un des événements annuels majeurs qui marquent la rentrée High-Tech, tenu du 05 au 10 septembre... Lire la suite...

High Tech | Vendredi, 12 Septembre 2014

PUB 336x280

Retrouvez-nous sur Facebook

 

PUB 336x280

Abonnez-vous RSS Investir En Tunisie.info


 

NEWELETTER
Get our toolbar!