Investir En Tunisie

Tunisie : les 10 raisons du soutien critique à Mehdi Jomaa

Le député de Afek Tounes à l’Assemblée nationale constituante, Noomane Fehri, a donné dix raisons pour lesquelles Mehdi Jomâa (nommé nouveau Chef du gouvernement) est un bon choix pour la 3ème phase de transition.

Selon le député, Mehdi Jomaa a démontré sa compétence professionnelle : « Sa première mission au ministère de l’Industrie est plutôt réussie ».
M. Jemaa a remplacé les nominations partisanes de son prédécesseur à la CPG et à la STEG par des compétences non partisanes. Il a annulé les autorisations partisanes et contraires à l’intérêt national de cimenteries délivrées par son prédécesseur. Il a aussi abrogé la subvention énergétique des cimenteries.
Il a eu le courage de s’attaquer intelligemment au problème de la compensation de l’énergie sans porter atteinte au pouvoir d’achat des couches les plus démunies.
Il est opérationnel tout de suite. Il n’a pas d’attaches politiques. Il a démontré son indépendance par rapport à Ennahdha et ne porte pas en lui les séquelles de la bagarre entre la gauche et les islamistes durant les années 80. Il est jeune et tourné vers le futur (51 ans).
Selon Nomman Fehri, la tâche de Mehdi Jomaa ne sera pas facile : « Réussir dans une première tâche ministérielle est une bonne base de départ mais ce n’est pas une garantie de réussite pour la suivante. Mehdi Jomaa doit faire ses preuves dans ses nouvelles fonctions. Il doit travailler sur un plan clair, ambitieux et réaliste pour remonter la pente économiquement. Il doit garantir la sécurité et un environnement adéquat pour des élections transparentes et justes ».

D.M
 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More