Investir En Tunisie

Tunisie : Al Horra, nouveau bloc parlementaire de 22 députés démissionnaires du bloc de Nidaa Tounes

/images/articles/ARP_01-2016.jpg

L’annonce de la constitution d’« Al Horra », troisième bloc parlementaire à l’Assemblée des Représentants du Peuple, a suscité mercredi des tentions et perturbé la réunion du bureau de l’ARP.

« Le nouveau bloc parlementaire ‘’Al-Horra’’, qui se compose de 22 députés démissionnaires du bloc de Nidaa Tounes à l’ARP, a vu le jour malgré l’opposition du président du bloc de Nidaa tounes Mohamed Fadhel Ben Omrane », accuse Abada El-Kefi, un des membres de Al-Horra, dans une déclaration à la presse.
Concernant la répartition des responsabilités au sein des blocs, El-Kefi a indiqué que son bloc a décidé de maintenir la situation actuelle afin de ne pas entraver l’action des commissions parlementaires.
Selon el-kefi, cette proposition a été "rejetée" par le président du bloc de Nidaa Tounes qui aurait menacé d’opérer un changement à la tête de la commission de la législation générale présidée actuellement par Abada El-Kefi.
Le député du bloc Al-Horra a aussi indiqué que le bureau de l’ARP a évité de se prononcer concernant la possibilité d’une nouvelle redistribution des commissions en fonction de l’importance des blocs parlementaires.

Investir En Tunisie

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More