Investir En Tunisie

Tunisie-La prévention de la corruption : une exigence démocratique dans un État de droit

Le Secrétariat d’État à la Gouvernance et à la Fonction Publique à la Présidence du Gouvernement et l’Ambassade de France à Tunis, organisent, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale visant à renforcer les mécanismes de bonne gouvernance en Tunisie, une rencontre de haut niveau, intitulée « La prévention de la corruption : une exigence démocratique dans un État de droit », les 30 septembre et 1er octobre 2014 à la Marsa.

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre la France et la Tunisie en matière de consolidation de l’État de droit dans laquelle l’Ambassade de France est déjà pleinement engagée depuis la Révolution de 2011.
Ouvert par M. Anouar Ben Khlifa, Secrétaire d’État à la gouvernance et à la Fonction Publique, M. François Gouyette, Ambassadeur de France en Tunisie, M. Samir Annabi, Président de l’Instance nationale de la lutte contre la corruption et M. Slehddine Zahaf, Président de la Commission de lutte contre la Corruption et de la Réforma administrative à l’Assemblée nationale constituante, ce séminaire permettra aux membres des hautes institutions en charge de la prévention de la corruption et de la répression de la délinquance financière, d’échanger leurs expériences, de rechercher ensemble les outils les plus appropriés pour se prémunir de ce fléau et de débattre des moyens susceptibles de lutter plus efficacement contre lui.
Les outils, les mécanismes et les bonnes pratiques permettant de promouvoir les principes de transparence, d’intégrité et de redevabilité pour consacrer l’État de droit, seront largement débattus lors de conférences et débats abordant des thèmes nombreux : la prévention de la corruption dans les collectivités locales, le rôle de l’instance nationale de la lutte contre la corruption, la détection des flux financiers internationaux, ou encore le rôle des lanceurs d’alerte et de la société civile.
A cette importante rencontre Tuniso-Française, sont attendus des représentants des organes de contrôle et des services publics en charge de la gouvernance et de la prévention de la corruption, des représentants de l’Assemblée Nationale Constituante, des organisations professionnelles, des entreprises publiques, des membres de l’Instance nationale Indépendante de Lutte contre la Corruption (INLC) et des représentants de la société civile et des médias des deux pays.
Ce séminaire fait suite à d’autres actions déjà mises en place dans le cadre de l’appui porté par l’Ambassade de France à la bonne gouvernance, tels que l’organisation de formation régionale de journalistes en matière d’investigation, l’appui à la modernisation de l’Administration publique tunisienne et l’appui à la décentralisation, projet de 600 000 euros entré dans sa phase opérationnelle le 18 septembre dernier.

D’après communiqué
 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More