Investir En Tunisie

Tunisie : la municipalité de Nabeul respecte-t-elle l’environnement ?

environnement_2.jpgC’est grave ce qui se passe actuellement au Cap Bon. Le maire de Nabeul est en train de délivrer des autorisations de liaison des kiosques aux réseaux de la Steg (Société tunisienne de l’électricité et du gaz) et de la Sonede (Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux).

Certains de ces kiosques seront construits dans des jardins et des espaces verts comme celui du 18 Avenue Mongi Slim.
Dans une lettre ouverte adressée au gouverneur de Nabeul et au ministre de l’Intérieur, les habitants de la ladite avenue ont lancé un cri d’alarme.
Voici le texte intégral de cette lettre ouverte :
« Nous, riverains de l’avenue Mongi Slim à Nabeul, voudrions saisir cette opportunité pour attirer l’attention de MM. le gouverneur de Nabeul, le ministre de l’Intérieur et toute autre autorité compétente dans le domaine de l’environnement sur le fait que la municipalité de Nabeul est en train d’encourager la construction de kiosques commerciaux et à but lucratif dans des endroits censés être des espaces verts et des jardins publics.
Nous dénonçons fermement l’octroi par la municipalité de Nabeul de l’autorisation douteuse et injustifiée d’un kiosque buvette au 18 Avenue Mongi Slim, dans un jardin public, sur le trottoir et juste en face d’un domicile. L’actuel maire ne trouve pas mieux que de donner son approbation pour relier ce kiosque au réseau de la Steg et de la Sonede !
Le maire croit qu’il a agi selon la loi, mais quelle loi ?! Une loi qui ne respecte ni l’environnement, ni la quiétude des habitants ? Déjà la ville de Nabeul croule sous la densité des commerces anarchiques, des espaces résidentiels sont transformés en espaces commerciaux, des villas sont transformées en buldings city centre…La ville est pratiquement défigurée et aucun plan d’aménagement sérieux n’est à l’ordre du jour.
On ne respecte même pas les sportifs ! Le stade municipal est devenu le nouveau « dépôt » municipal car les camions de ramassage d’ordures sont basés juste à l’entrée de ce stade avec toutes les odeurs et désagréments imaginables pour les pauvres riverains et les sportifs.
Nous pensons que l’actuel bureau municipal fait une très grave erreur en continuant dans la voie de dégradation de l’environnement et d’octroi de permis de kiosques commerciaux dans les espaces verts comme le jardin Mongi Slim. Ceci représente un précédent grave qui encourage les constructions anarchiques contribuant à la dégradation de la qualité de vie et à l’image de la ville.
Nous appelons à cette occasion les autorités de tutelle et le ministère de l’Environnement à appeler le maire de Nabeul, à retirer et annuler tous les permis de kiosques commerciaux injustifiés, situés dans les espaces verts.
Nous pensons que la Tunisie post révolutionnaire doit tout d’abord être respectueuse des citoyens et de l’environnement dont dépend la qualité de vie des générations actuelles et des générations futures. »

Investir En Tunisie
 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More