Investir En Tunisie

Tunisie : examen du projet de budget pour 2012 de Nabeul

municipalite_Nabeul_1.jpgLe conseil municipal de la ville de Nabeul a tenu, jeudi 24 novembre, sous la présidence du maire, M. Mohamed Daknou, une réunion consacrée à la présentation du projet de budget pour l’année 2012 en présence de 14 conseillers municipaux.

Ce nouveau budget 2012 est estimé à 8 258.310 dinars contre 9785.310 dinars en 2011 soit une baisse de 15,6%. Le budget de la municipalité (titre 1) s’élève à 5 705.500 dinars proviendra essentiellement des taxes imposées aux immeubles construits et activités (565.000 dinars) du domaine public municipal (566.000 dinars) des autorisations administratives et des taxes (97.000 dinars) et des taxes habituelles (115.000 dinars).
Quant au budget de développement (titre 2), il s’élève à 2 552.810 dinars. Il est destiné à financer les travaux d’éclairage public, le bitumage des routes et la réfection des trottoirs, le gazonnage du terrain de rugby, l’acquisition du matériel de propreté et d’équipements informatiques, l’extension d’un arrondissement municipal, l’entretien des vestiaires du terrain municipal et le remboursement d’une dette de 2011 estimée à 413 mille dinars.
Les membres du conseil ont, par ailleurs, abordé diverses questions foncières et débattu de différentes affaires comme la cession de cinq lots de terrain appartenant à la municipalité. Il s’agit d’un premier lot situé à la rue Hédi Ghaloussi (597 m2) un deuxième lot à l’avenue Hédi Nouira (145 m2) et trois lots situés à El Fayoum (249 m2 ; 243 m2 et 310 m2).
Le conseil municipal a abordé par la suite le cas des kiosques implantés sur les trottoirs des grandes artères de Nabeul. Un héritage dur à gérer par le conseil municipal provisoire. Ils étaient tous contre le prolongement de l’autorisation d’exploitation d’un kiosque appartenant à un ressortissant italien. Chose qui a suscité l’interrogation de certains citoyens présents qui estiment que ce kiosque bien aménagé fait entrer six mille dinars à la mairie et embauche trois familles tunisiennes.
A propos de la démission de six conseillers municipaux, Mohamed Daknou nous a précisé qu’il n’est pas au courant de cette décision et que le changement du propriétaire du kiosque Larbi Zarrouk s’est fait dans la légalité. Chose qui n’est pas approuvé par les membres démissionnaires (Hayet Majrouh, Mohamed Ayed, Chiheb Ghaleb, Raoudha Ben Arbia, Rym Ghrib et Amel Bourguiba).
Affaire à suivre !

alt

M.Y
Crédits Photos : Rached Berrazaga

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More