Investir En Tunisie

Tunisie : à Joumine, 30 élèves d’une même classe atteints des oreillons

Selon la direction régionale de la santé de Bizerte, des cas de la maladie des oreillons ont été détectés chez une trentaine d’élèves d’une même classe dans une école préparatoire de Touajnia (délégation de Joumine, Bizerte).

La généralisation de la contamination à l’ensemble des élèves serait due, selon la même source sanitaire, à une contagion causée par l’atteinte d’un élève « ayant mal suivi son mode de traitement ». Le directeur régional a indiqué que cette maladie est saisonnière et normale en cette période de l’année, qu’elle n’est pas grave mais qu’elle nécessite un suivi médical et un repos de deux à trois jours. Sitôt avertie, une équipe médicale de l’hôpital de Sejnane s’est déplacée sur les lieux pour un examen poussé des élèves, pour leur prodiguer les soins nécessaires et leur administrer les remèdes nécessaires.
Un vaccin existe depuis 1968 sur lequel se base la prévention. Il est conseillé durant l’enfance, soit d’une manière isolée soit associé à la rougeole et à la rubéole.
Les oreillons ou parotidite virale ou encore parotidite ourlienne est une maladie virale infantile humaine atteignant principalement les glandes salivaires situées en avant des oreilles ainsi que le tissu nerveux. Aujourd’hui, largement contrôlée par la vaccination, elle reste répandue dans les pays en voie de développement. Généralement sans conséquences chez le jeune enfant, elle peut entraîner des complications graves lorsqu’elle est contractée à l’âge adulte, notamment une stérilité chez l’homme due à l’atteinte des testicules (orchite).(encyclopédie Wikipedia).

M. BELLAKHAL

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More