Investir En Tunisie

Tunisie : méga-ambition pour les mégaprojets, malgré la crise

Sans investissement, la reprise ne va pas s’accélérer…Pour cela, notre premier défi est et restera le retour des investissements dans un pays fortement touché par la crise économique et sociale, qui peine à se relever. C’est ce qu’a déclaré Ridha Saïdi, ministre auprès du Chef du gouvernement, chargé des dossiers économiques.

Lors de son passage mardi 03 décembre 2013 sur Express FM, le ministre est revenu sur les nouveaux mégaprojets qui ont été annoncés par le gouvernement.
M. Saïdi a précisé que le premier concerne le port en eaux profondes à Enfidha : « Le gouvernement a approuvé la réalisation d’un port en eaux profondes à Enfidha, conformément aux études techniques, économiques et écologiques réalisées. D’autres études approfondies seront entamées incessamment ».
Il est à noter que cette annonce a jeté quelque désarroi dans les milieux bizertins. Ces derniers ont fondé de réels espoirs après que des études ont révélé que Bizerte était techniquement et économiquement mieux habilité à accueillir un tel ouvrage. Ridha Saïdi a déclaré à ce sujet que le site Enfidha a été sélectionné, entre autres, en raison de la disponibilité d’une ligne ferroviaire jouxtant le site et de terrains vagues ne présentant aucun intérêt économique.
Le deuxième mégaprojet porte l’approbation de l’itinéraire de la route périphérique du Grand Tunis sur 80 km. Selon le ministre, il s’agira d’une route expresse de deux voies, devant favoriser l’accès aux quatre autoroutes qui convergent vers la capitale : Tunis -sud du pays, Tunis-Bizerte, Tunis-Nord ouest et future autoroute Tunis- centre ouest.
En ce qui concerne la création d’un réseau de transport ferroviaire pour le transport des passagers (Métro) à Sfax, il a indiqué que la réalisation de ce projet, dont le coût s’élève à 2000 millions de dinars, démarrera après le parachèvement de l’étude de faisabilité laquelle est en phase de finalisation : « L’étude a recommandé la création de deux principales lignes de métro et trois lignes de bus qui transporteront 477 mille citoyens de la région ».
M. Saïdi a, en outre, évoqué de grands projets programmés dans la région de Bizerte : projet du nouveau pont de Bizerte, le choix de la région pour abriter le futur aéroport international et le projet de réhabilitation du lac de Bizerte et l’amélioration des conditions de vie sur ce site.
« Un nouvel aéroport verra bientôt le jour à Bizerte. Le projet est en cours d’étude et permettra de mettre le gouvernorat de Bizerte en première ligne pour accueillir les visiteurs de la Tunisie », a-t-il précisé.
Le ministre, qui se veut rassurant et convaincant, a ajouté que la réalisation de ces mégaprojets sera le premier pas vers une reprise, attendue depuis plus de deux ans.
Mais notre gouvernement sera-t-il capable de tenir ses promesses et de réaliser les mégaprojets annoncés ou ces investissements seront dans l’oubli à l’instar de Sama Dubai, Tunis Sport City…des projets annoncés depuis quelques années mais qui n’ont pas vu le jour ?

Meriem.Kh

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More