Investir En Tunisie

Tunisie : 50 secteurs concernés par la hausse des salaires dans le secteur privé

Khalil Ghariani, membre du bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat et président de la Commission des affaires sociales, a annoncé que l’accord sur l’augmentation des salaires dans le secteur privé sera signé, aujourd’hui, lundi 23 juin 2014 au siège du ministère des Affaires sociales, entre la présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Houcine Abassi.

Lors de son passage sur Mosaïque FM, M. Ghariani a indiqué que cet accord concerne environ 50 secteurs et touchera environ un million cinq cents mille salariés dans le secteur privé. Il a, cependant, refusé de donner des précisions sur la valeur de cette augmentation.
Selon M. Ghariani, le taux de cette augmentation sera de 6%. Par ailleurs, une autre augmentation d’un montant de 10 dinars sur la prime de transport est prévue, comme pour la dernière augmentation effectuée en 2012.
« Les décisions relatives aux majorations salariales doivent tenir compte de plusieurs facteurs dont, notamment, l’inflation, la production et la productivité. Ainsi, cette augmentation salariale a pris en considération les capacités des entreprises et leur politique salariale. Pour cela, on a décidé de faire cette augmentation ‘’par solidarité’’ », a-t-il affirmé, ajoutant que l’augmentation entrera en vigueur à partir du mois de mai 2014.
M. Ghariani a, en outre, rappeler que les négociations sociales sur les augmentations salariales dans le secteur privé ont été marquées, cette année, par la signature de trois accords-cadres entre le gouvernement, l’UGTT et l’UTICA, la création d’une commission chargée du pouvoir d’achat et d’une autre commission chargée de la production et de la productivité.
« Les deux commissions, a-t-il déclaré, sont composées chacune de 15 membres à raison de 5 membres pour chaque partie (UTICA, UGTT, gouvernement) et devront achever leurs travaux à la fin du mois d’octobre 2014. Ces commissions axeront leurs travaux, au cours des mois de juillet et d’août, sur l’évaluation de la situation actuelle. Elles procéderont, en septembre et octobre prochains, à l’élaboration des grandes lignes et des orientations générales des stratégies à adopter en matière de pouvoir d’achat, de production et de productivité ».

Meriem.Kh
 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More