Investir En Tunisie

Tunisie : Rafik Abdessalem accusé de dictature

Rafik_Abdessalem.jpgSheikh Nasser Bin Hamad Al-Khalifa, haut diplomate et ex-ambassadeur du Qatar aux Nations-Unies et à Washington, a posté, dimanche soir 26 août 2012, sur son compte Twitter, un message critique à l’encontre de Rafik Abdessalem, ministre des Affaires étrangères.

Il l’a accusé de vouloir réinstaurer la dictature en Tunisie en affirmant, lors d’un meeting tenu dimanche à Hammam Sousse, que le mouvement Ennahdha compte rester au pouvoir durant de nombreuses années.
Le diplomate qatari a ajouté que le gendre de Rached Ghannouchi, leader du mouvement Ennahdha, n’a pas appris, lors de son séjour en Grande-Bretagne, que la dictature après une Révolution populaire ne saurait être acceptée ni à l’intérieur, ni à l’étranger dans un monde ouvert.

Cheikh Nasser Bin Hamad a été ambassadeur à Washington (et ambassadeur non résident au Mexique) jusqu’en 2007 quand il a quitté le service diplomatique. Une longue carrière diplomatique comme ambassadeur en Corée, en Italie, aux Nations Unies et au Royaume-Uni, respectivement, ainsi qu’ambassadeur non-résident au Danemark, en Suède, en Islande, en Irlande, aux Pays-Bas…

M.Kh

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More