Africa Finance Corporation émet 700 millions de dollars d’euro-obligations Reg S sur 5 ans

L’Africa Finance Corporation (AFC), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, a annoncé avoir réussi d’émettre une euro-obligation (émission obligataire) Reg S de 700 millions de dollars américains, arrivant échéance le 16 juin 2025.

L’euro-obligation de 700 millions de dollars américains est la première émission obligataire de l’AFC en 2020 assortie d’un coupon de 3,125%. L’obligation a suscité un fort intérêt mondial en Europe, en Asie et au Moyen-Orient malgré le contexte économique mondial difficile, ce qui lui permet d’être sursouscrite environ 3 fois. Le carnet d’ordres, qui a atteint plus de 2,1 milliards de dollars américains, était composé d’investisseurs à revenus fixes de haute qualité qui recherchent une exposition à un émetteur de catégorie « investissement » de qualité tel l’AFC.

La base d’investisseurs pour « l’euro-obligation » reflète les opportunités de financement diverses au niveau géographique pour l’AFC. La répartition du carnet d’ordres a témoigné la participation de l’Asie (11%), du Moyen-Orient et de l’Afrique (30%), des États-Unis offshore (4%), du Royaume-Uni (18%), de la Suisse (16%), de l’Allemagne (13%) et d’autres régions d’Europe (8%), ce qui démontre un vif appétit pour les investissements africains du monde entier.

Cette émission obligataire est la cinquième euro-obligation dans le cadre du programme mondial de Billets à Moyen terme de 5 milliards de dollars américains de la Société, qui a récemment connu une augmentation de 3 milliards de dollars américains conformément à la stratégie adoptée par la Société sur cinq ans. Moody’s Investor Services a attribué la note A3 au programme de l’AFC. Et l’émission d’obligations qui s’avère un prélèvement dans le cadre du programme mondial de Billets à Moyen terme coté à la Bourse irlandaise.

Dans le strict respect du protocole de la Société pour lutter contre COVID-19, la commercialisation et l’exécution ont été effectuées virtuellement, et AFC a noué des relations avec de nouveaux investisseurs de longue date en Asie, en Europe et au Moyen-Orient par le biais d’une série d’appels individuels et une réunion mondiale pour les investisseurs virtuels.

Les sommes de l’euro-obligation seront utilisées pour les objectifs générales de l’entreprise alors qu’elle poursuivra sa mission de catalyser l’industrialisation sur le continent africain.

Samaila Zubairu, Président-Directeur-Général de l’AFC, a commenté l’annonce :
« L’AFC est satisfaite du placement de notre dernière euro-obligation, qui reflète la confiance du marché dans la stratégie et l’exécution adoptées par l’AFC, et démontre l’accès continu des émetteurs africains aux marchés mondiaux des capitaux. Le succès du placement et le fort taux de souscription malgré les conditions économiques mondiales difficiles, reflètent l’attractivité de l’AFC en tant que passerelle vers les infrastructures africaines et les opportunités industrielles du capital institutionnel, et financeront la valorisation relutive des matières premières africaines et créeront des emplois pour les jeunes africains ».

Banji Fehintola, Directeur Principal et Trésorier de l’AFC, a ajouté : « Le succès de l’émission d’obligations la plus récente d’AFC dans un environnement macroéconomique très difficile et fragile témoigne un fort accès au marché d’AFC, la force de notre crédit et de notre programme d’engagement bien établi par les investisseurs. Malgré les bouleversements récents sur les marchés mondiaux, l’émission réussie de cette obligation ouvrira également la porte à d’autres émetteurs africains pour exploiter le marché d’obligations cette année. Les sommes de l’obligation fourniront à l’AFC des liquidités supplémentaires pour continuer à financer des projets d’infrastructures essentiels à travers le continent, conformément à notre mandat de développement ».

L’émission d’obligations a été organisée par BofA Securities, J.P.Morgan et MUFG en tant que coordinateurs mondiaux et cochefs de fils, en collaboration avec First Abu Dhabi Bank et Goldman Sachs International en tant que cochefs de fils.

Communiqué

Code refrech Site :