Tunisie – Cepex : ouverture imminente de la ligne maritime Tunis-Afrique

En marge des journées d’études organisées par le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX) afin de diagnostiquer les répercussions de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19 sur les industries manufacturières exportatrices ainsi leur capacité de reprendre les opérations d’exportations pour les marchés traditionnels, il a été soulevé lors des débats, la question de la reprise des industries manufacturières et spécialement celle du secteur du Bois et Ameublement d’exporter sur les marchés traditionnels à savoir l’Algérie, la Libye et l’Afrique ( Sénégal, Code d’ivoire, …).

Les opérateurs ont soulevé la contrainte de la logistique privant ces derniers d’exporter sur le marché africain. A défaut d’une ligne maritime tunisienne dédiée, les opérateurs se trouvent astreints de programmer leurs exports et s’orientent à des compagnies maritimes étrangères utilisant plusieurs ports étrangers et des délais dépassant les 60 jours.

Cette situation rend nos opérateurs nationaux non compétitifs et augmente leurs délais de recouvrement, occasionnant un Besoin en Fonds de Roulement (BFR) assez important.

M. Youssef Néji, PDG du CEPEX s’est aligné aux préoccupations des exportateurs et a soulevé les contraintes administratives liées à la création de cette ligne maritime à savoir le manque des textes législatives.

Rappelons que Youssef Chahed, ancien chef du gouvernement tunisien (27 août 2016 / 27 février 2020) a donné ses ordres de prévoir 5Md du budget du cepex à financier cette ligne commerciale maritime depuis 2018. Ce problème a été soulevé par le ministère de finances, d’après ses dires.

M. Néji a promis aux opérateurs en collaboration avec les ministres concernés de s’en charger personnellement afin de combler le vide juridique en proposant un décrét-loi d’urgence permettant le cepex à financer cette ligne maritime.

Rappelant qu’en marge du Forum Economique Africain, qui s’est déroulé à Tunis le 24 et 25 avril 2018, le ministre du Commerce a annoncé l’ouverture à compter du 4 juin 2018 d’une ligne maritime qui desservira depuis Tunis les ports du Sénégal, de Côte d’Ivoire et le Ghana et ce en partenariat avec la CTN et le ministère du Transport et de la Logistique. Cette ligne est de nature à impulser les échanges commerciaux avec ces trois pays. L’ouverture de cette ligne coïncidera avec l’adhésion du COMESA (Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe) qui représente un marché de 500 millions de personnes.

I.E.T
Code refrech Site :