Tunisie : Investissements déclarés dans l’industrie, situation des quatre premiers mois 2020

Le mois d’avril 2020 a connu la déclaration de 30 projets correspondant à un montant d’investissement de 171.1 MD et des créations d’emplois au nombre de 2332, rapporte l’Agence de promotion de l’industrie et de l’Innovation (APII).

Par rapport au mois précédent durant lequel 217 projets, 199.2 MD d’investissement et 2969 emplois ont été déclarés, le mois d’avril 2020 a connu des baisses respectives de 86.2% au niveau des projets à réaliser, de 14.1% au niveau des investissements déclarés et de 21.5% au niveau des emplois à créer, indique le bulletin de l’APII.

D’après le récent bulletin de conjoncture publié par l’APII, durant le mois d’avril de l’année 2020, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 171.1 MD, contre 263.2 MD lors du mois d’avril 2019, enregistrant ainsi une diminution de 35.0 %.

Le nombre de projets déclarés a atteint 30 au cours du mois d’avril 2020 contre 421 projets durant la même période de l’année 2019 (soit une baisse de 92.9%). Ces projets permettront la création de 2332 postes d’emplois, contre 5757 postes d’emplois lors du mois d’avril 2019, soit une diminution de 59.5%.

Durant les quatre premiers mois 2020, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 1099.8 MD, contre 1119.6 MD lors des quatre premiers mois 2019, enregistrant ainsi une diminution de 1.8%.

Le nombre de projets déclarés a atteint 978 au cours des quatre premiers mois 2020 contre 1488 lors des quatre premiers mois 2019, soit une baisse de 34.3%.

Ces projets permettront la création de 16699 postes d’emplois, contre 20542 postes d’emplois durant les quatre premiers mois 2019, soit une baisse de 18.7%.

Les investissements déclarés dans le secteur des industries mécaniques et électriques ont affiché une augmentation de 58.5% avec des investissements déclarés de 489.3 MD pendant les quatre premiers mois de l’année 2020 contre 308.8 MD durant la même période de l’année 2019, essentiellement suite à la déclaration de la création d’une unité de fabrication d’électricité éolienne pour un montant de 97.3 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de composants autos pour un montant de 42.3 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de câbles automobiles pour un montant de 40.3 MD, à la déclaration de la création d’une centrale photovoltaïque pour un montant de 33.1 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de sidérurgie pour un montant de 30.5 MD et à la déclaration de la création d’une unité de production et de distribution d’électricité pour un montant de 21.5 MD.

Il en est de même pour le secteur des industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre dont les investissements ont augmenté de 24.0% pendant les quatre premiers mois de l’année 2020 avec 215.1 MD contre 173.5 MD durant les quatre premiers mois 2019, principalement suite à la déclaration de la création d’une unité d’extraction de plâtre pour un montant de 65.0 MD, à la déclaration de la création d’une unité de fabrication de chaux et plâtre pour un montant de 41.0 MD et à la déclaration d’une unité de fabrication de plâtre pour un montant de 39.0 MD.

Ont aussi augmenté les investissements déclarés dans le secteur des industries du cuir et de la chaussure, passant de 2.0 MD à 18.9 MD pendant les quatre premiers mois de l’année 2020.

En revanche, les investissements déclarés dans le secteur agroalimentaire ont baissé de 31.1% passant 271.1 MD à 186.8 MD durant les quatre premiers mois de l’année 2020, essentiellement suite à la déclaration pendant les quatre premiers mois de l’année 2019 de l’extension d’une unité de fabrication de pâtes alimentaires pour un montant de 13.9 MD, à la déclaration de la création d’une unité de transformation de viande et de production de charcuterie pour 10.3 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de conserves alimentaires pour 10.0 MD.

Ont aussi diminué de 64.2% les investissements déclarés dans le secteur des industries chimiques (50.5 MD durant les quatre premiers mois de l’année 2020 contre 141.0 MD durant la même période de l’année dernière), essentiellement suite à la déclaration durant les quatre premiers mois de l’année 2019 de l’extension d’une unité de traitement de produits minéraux divers pour un montant de 12.5 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de fabrication de produits à usage pharmaceutique pour un montant de 9.1 MD.

Idem pour le secteur des industries du textile et de l’habillement dont les investissements ont baissé de 69.9% avec 23.1 MD durant les quatre premiers mois 2020 contre 76.8 MD au cours de la même période de l’année dernière, principalement suite à la déclaration pendant les quatre premiers mois de l’année 2019 de l’extension d’une unité totalement exportatrice de confection pour un montant de 12.8 MD, à la déclaration de la création d’une unité de fabrication de tapis et moquettes pour un montant de 7.6 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de délavage et de traitement spéciaux sur articles confectionnés pour un montant de 5.5 MD.

Les investissements déclarés dans le secteur des industries diverses ont aussi connu une diminution de 20.7% pendant les quatre premiers mois de l’année 2020 avec 116.1 MD contre 146.4 MD durant les quatre premiers mois 2019.

l’Agence de promotion de l’industrie et de l’Innovation / APII
Code refrech Site :