Le déficit budgétaire atteint 1,4 milliard de dinars à fin mars 2020

Le déficit budgétaire s’est élevé, à la fin du premier trimestre 2020, à 1,4 milliard de dinars, contre environ 944 millions de dinars (MD), à fin mars 2019, soit une aggravation de 48,3%, selon le rapport du « Résultat de l’exécution du budget », publié vendredi 22 mai 2020, par le ministère des Finances.

Cette aggravation est dûe à la hausse des dépenses, et plus particulièrement les dépenses de gestion, passant de 5,4 milliards de dinars en mars 2019, à 6,2 milliards de dinars en mars 2020, ce qui correspond à une augmentation de près de 15%, contre une baisse des recettes propres, notamment les recettes fiscales de 8%, à 6,7 milliards de dinars.

Le rapport a fait état, aussi, de la hausse des ressources d’emprunt et de trésorerie de 16,5%, à 3 milliards de dinars, en raison, essentiellement du renforcement des ressources de trésorerie de 80%, passant de 624 MD, à la fin du premier trimestre 2019 à 1,1 milliard de dinars, en mars 2020.

Les dépenses de développement ont chuté de 50%, pour se situer au niveau de 670 MD, en mars 2020, contre 1,3 milliard de dinars en 2019, apprend-on de même source.

Code refrech Site :