Investir En Tunisie

Tunisie : le taux de croissance atteint 1,1% au premier semestre de 2019

Le PIB a enregistré une croissance de 1,1%, au premier semestre de 2019. Au deuxième trimestre 2019, le PIB en volume a augmenté de 1,2% par rapport au même trimestre de 2018 et de 0,5% par rapport au premier trimestre de 2019, selon des données publiées par l’Institut National de la Statistique (INS).

La valeur ajoutée des secteurs des industries manufacturières a régressé de 0,8%, au cours du deuxième trimestre de 2019 par rapport à la même période de 2018 et de 0,2% par rapport au premier trimestre de 2019.

Cette régression s’explique par la baisse de la production dans le secteur des industries chimiques de 8,2% et celui du textile-habillement et de chaussures de 1,6%.

En revanche, une augmentation de 2,2% de la valeur ajoutée a été réalisée dans le secteur de l’industrie des matériaux de construction et de la céramique, et de 1,8% dans le secteur des industries agroalimentaires.

La valeur ajoutée du secteur des industries non manufacturières a enregistré un repli de 2,6% durant le deuxième trimestre de 2019 par rapport à la même période de 2018 et de 0,8% par rapport au premier trimestre de 2019.

Ceci est expliqué par la baisse continue de la production dans le secteur de l’extraction de pétrole et du gaz naturel de 6,5%. La production journalière du pétrole brut a diminué durant le deuxième trimestre de 2019 à 36,1 mille barils contre 38,7 mille durant la même période de l’année écoulée (plus de 70 mille barils/jour en 2010).

Par contre, le secteur des mines a connu une amélioration de 1,1% de sa production grâce à l’augmentation de 8,8% de la production des phosphates, en dépit d’une diminution de la production des autres industries extractives, à l’instar du sel dont la production s’est repliée de 25% par rapport au deuxième trimestre de 2018. Le secteur de la construction a régressé de 1,4%.

Le secteur des services marchands poursuit son rythme de croissance positive. Sa valeur ajoutée s’est accrue de 2,1% durant le deuxième trimestre de 2019 par rapport à la même période de 2018.

Cette progression est expliquée par la hausse de la valeur ajoutée de la plupart de ses filières, à l’instar du secteur des services hôteliers, restaurants et cafés qui a réalisé une hausse de 7,1%.

Idem pour les services de communication et les services financiers qui ont crû respectivement de 5,9% et 2,4%.

En revanche, la valeur ajoutée du secteur des services du transport a diminué de 2,7% en raison de la baisse de la valeur ajoutée du secteur du transport aérien (le nombre de passagers du transporteur national a diminué de 6,7%), outre le repli du transport maritime à cause de la régression des échanges du commerce extérieur.

Les données publiées par l’INS font également état d’une croissance de 2,8% du secteur de l’agriculture et de la pêche, grâce à la récolte record de céréales qui atteindrait 24 millions de quintaux en 2019

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More