Investir En Tunisie

Norme AML 30000 : 3 institutions financières tunisiennes certifiées

C’est sous le haut patronage du Chef du Gouvernement et avec le soutien de l’Union européenne, que s’est tenue lundi 29 Avril 2019, aux Berges du Lac, la remise des premiers certificats de conformité en Tunisie au Standard AML 30000 en présence d’experts internationaux issus des métiers de la certification et de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Pour rappel, des professionnels européens du monde de la certification, réunis en septembre 2018 à la Bourse de Paris, avaient officiellement annoncé la mise à disposition de la Tunisie du Standard AML 30000.

« AML 30000 » pour « Anti-Money Laundering – Index 30000 », est la première norme certifiable en matière de Lutte contre le Blanchiment d’Argent et le Financement du Terrorisme (LBA/FT). Le référentiel « AML 30000 » est porté par le « Collectif AML », duquel les membres : Mr Christian De Boissieu et Mme Isabelle Schoonwater ont fait le déplacement de Paris.

La cérémonie a été ouverte par Mr Taoufik Baccar, Président du Centre International Hédi Nouira de Prospective et d’Etudes sur le Développement (CIPED) et ancien ministre du Développement, des Finances et Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie) et animée par Mr Samir Brahimi, ex-Président du GAFI Moyen Orient/Afrique du Nord.

La cérémonie a été marquée par la qualité des interventions des membres, en présence d’officiels et d’invités de premier rang.

Trois institutions financières opérant sur la place financière de Tunis se sont portées candidates à l’exercice d’audit/évaluation de leur dispositif LBA/FT, dans le cadre d’une démarche volontaire et ont obtenu les certificats de conformité au Standard AML 30000. Il s’agit de l’UIB, de GAT Assurances et de GAT Vie.

C’est l’Organisme de Certification « MAG Corporate », plus connu sous le nom « Maghreb Corporate », affilié à « IWK Corporate », qui a piloté le projet et c’est le Bureau International de

Conseil « B&B- The Consultants & Partners », reconnu pour son expertise entre autres, en matière LBA/FT a été mandaté pour diligenter les travaux d’audit/évaluation.

La certification a été délivrée suite à un processus de Due Diligence qui a duré, pour chacune des institutions précitées, près de 6 mois, auquel ont contribué des compétences étrangères, ayant fait le déplacement à Tunis, à l’instar de Me Laurent Hugelin, Mr Cristian Mocanu ou encore de Mr Jean-Claude Hillion, Inspecteur Général honoraire à la Banque de France et spécialiste des solutions informatiques LBA/FT.

L’exercice d’évaluation consiste à s’assurer de la conformité technique des dispositifs LBA/FT des institutions financières et des entreprises et professions non-financières exposées aux risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme, aux exigences des cahiers des charges d’AML 30000, ainsi que de l’effectivité de tels dispositifs et partant de leur capacité à atténuer de manière substantielle ces risques et de contribuer ainsi positivement à l’intégrité et à la transparence du système financier local et au-delà, du système financier international.

L’exercice d’évaluation obéit à une méthodologie rigoureuse et implique divers instruments, en particulier une revue documentaire exhaustive, des entretiens avec les responsables de l’institution et des services concernés, un échantillon représentatif des dossiers- clients, des visites non dévoilées, et un audit spécifique des solutions informatiques de filtrage et de profilage.

Selon la réglementation internationale des certifications systèmes, la durée de validité des certificats est de trois (3) années et des audits de suivi annuel sont prévus, pour s’assurer que l’institution certifiée demeure toujours en conformité avec ladite certification.

A travers cette initiative forte et concrète, l’intérêt pour les institutions, les entreprises et les professions directement exposées aux risques de BA/FT, est multiple : d’abord, apprécier la qualité des dispositifs LBA/FT ; ensuite, s’inscrire dans un processus de perfectionnement et d’amélioration continus grâce aux plans d’actions et au mécanisme de suivi; enfin, se prévaloir s’il est justifié, d’un certificat de conformité en matière LBA/FT délivré par un organisme de certification tierce partie, indépendant et habilité sur ledit référentiel.

Dans le contexte actuel, la certification AML 30000 se présente comme un repère pour les opérateurs économiques et financiers, en quête de transparence et d’intégrité. Pour les bénéficiaires, il s’établit à travers la certification, dans leur environnement professionnel, un cercle vertueux de confiance et d’assurance, vis-à-vis des partenaires commerciaux, de la clientèle, des actionnaires, des investisseurs, etc.

Pour le pays, il s’agit d’identifier les entreprises conformes au standard international LBA/FT et de matérialiser cela par un certificat dans l’objectif d’une part, d’inscrire la conformité de ces dernières dans la durée et d’autre part, d’inciter les autres entreprises, à s’engager dans un processus de mise à niveau, en vue de répondre le plus rapidement possible aux exigences dudit standard.

Ce véhicule d’évaluation, construit sur les mécanismes de certification les plus strictes, est un outil qui complète ceux qui existent déjà et constitue pour la Tunisie, une opportunité réelle d’assurer l’intégrité de son système financier, d’améliorer le climat des affaires, de promouvoir davantage l’attractivité de son site et la réputation de la place et in fine, de se repositionner favorablement dans le concert des nations.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More