Investir En Tunisie

Tunisie : la BERD accorde un don de 830 000 Euros à la STEG

STEG - BERD : Antoine Salle de Chou et Moncef Harrabi

La BERD continue son appui à la STEG avec la signature de 4 accords de don pour le financement de 4 assistances techniques d’un montant total de 830 000 Euros pour la modernisation de la STEG et l’amélioration de sa performance financière et opérationnelle.
Cet appui intervient dans le cadre d’un financement accordé par la BERD en 2016 pour l’amélioration de la performance et de la fiabilité du réseau de transport et de distribution d’électricité et la préparation du réseau tunisien aux énergies renouvelables. Cette mesure est indispensable pour assurer un approvisionnement plus sûr et résilient d’électricité dans le pays.

Objectifs des 4 missions :
* Accompagnement à la transition vers les normes comptables IFRS
* Amélioration des outils de gestion du risque de change, de taux d’intérêt, et de fluctuation du cours des matières premières
* Mise en place d’un Plan d’Action Conformité
* Amélioration de la méthodologie de prévision de la demande d’électricité

La cérémonie de signature qui s’est déroulé au siège de la STEG a été présidée par M. Moncef Harrabi PDG de la STEG, et M. Antoine Sallé de Chou, Chef du Bureau de la BERD en Tunisie en présence des cabinets de conseil PwC Tunisie, Nestor Advisors et Pöyry Management Consulting.
En 2016, la BERD a accordé un prêt garanti par l’État atteignant 46,5 millions d’euros à la STEG.
Ce financement vient renforcer et optimiser le réseau de transport d’électricité, pour améliorer son efficience et sa fiabilité et le préparer à accueillir des capacités supplémentaires de production, y compris renouvelables.
Ces investissements permettront d’améliorer l’efficacité du réseau et réaliser des économies d’énergie, estimées à environ 170 000 MWh, et une réduction des émissions de CO2 qui devrait représenter quelques 85 000 tonnes par an.
Depuis le démarrage de ses activités en Tunisie, en septembre 2012, la BERD a investi plus de 830 millions d’euros, répartis sur 37 projets. Cet apport a pour objectif de soutenir la restructuration et le renforcement du secteur financier et le financement des entreprises privées, de promouvoir l’efficacité énergétique et d’encourager le développement d’un secteur de l’énergie durable, tout en facilitant les investissements non souverains dans l’amélioration des infrastructures.
À ce jour, la Banque a aussi apporté son appui à plus de 730 petites et moyennes entreprises dans le pays en proposant des services de conseils professionnels dans le cadre de son Programme d’appui aux PME.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More