TFMA 2018 récompense trois ambassadrices de l’entrepreneuriat féminin tunisien

Festif et enthousiaste, Tarak Cherif, président de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT), a procédé à la remise des prix aux lauréates du Trophée de la Femme Manager de l’Année (TFMA 2018).
Une initiative organisée par la CONECT et ses partenaires ALMA’s, Face Tunisie et la revue « Le Manager» en partenariat avec ENGIE, SUEZ et la Bank ABC et visant principalement à la promotion et au développement de l’entrepreneuriat féminin en Tunisie. C’est en présence d’imminents experts nationaux et internationaux, de ministres et de responsables politiques et d’ambassadeurs ainsi que de représentants d’opérateurs économiques encourageant l’entrepreneuriat féminin et les femmes managers que cette cérémonie de remises des trophées TFMA 2018 a eu lieu. Une envergure et un intérêt internationaux qui illustrent bien l’importance de cette consécration et toute sa dimension faisant des femmes managers, un axe majeur du développement entrepreneurial en Tunisie et dans le monde.
« Particulièrement bien entouré par la vice présidente de la CONECT, Mme Douja Gharbi et la présidente de CONECT international Mme Monia Saidi », Tarak Cherif ne parvenait pas à atténuer son émotion et son admiration à l’égard des trois lauréates de l’édition 2018 de ce trophée. Une édition qui s’est également distinguée par son jury, composé de représentants de grandes entreprises françaises et tunisiennes.
Naturellement dans de pareilles initiatives, la qualité du jury s’est directement impactée sur le choix et la désignation des lauréates du Trophée de la Femme Manager de l’Année (TFMA 2018). Au total, le président du gouvernement, Youssef Chahed, a décerné le prix TFMA 2018 à trois lauréates désignées par ce jury, il s’agit de Lamia Ben Mime, Chef de Cabinet ministériel au Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, lauréate de la femme manager dans le secteur public, de Henda Essafi Rekik, Directrice Générale de la société Faurecia, lauréate du trophée de la femme manager dans le secteur privé et de Chéma Gargouri, président de la Tunisian Association for Management and Social Stability, lauréate du trophée de la femme manager dans le domaine de la société civile.

Lamia Ben Mime, Chef de Cabinet ministériel au Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale :
Diplômée de l’IHEC elle a fait le choix de poursuivre ses études à l’ENA pour s’engager dans le service public et plus précisément intégrer un corps d’élite qui est « La Cour des Compte » qu’elle a rejoint en 2004 comme conseiller adjoint à la chambre des établissements à participation publique dans le secteur financier et des services. Elle a ensuite été chargée du programme RSE au sein de l’ETAP gérant deux importants fonds dédiés au renforcement de entrepreneuriat et de l’initiative privée dans les gouvernorats de Kebili et Tataouine et ce en partenariat avec la BTS et la BFPME. En 2016, elle a été nommée chef de cabinet au Ministère de l’Industrie et du Commerce puis chef de cabinet au Ministère du Développement de l’Investissement et de la Coopération Internationale.

Henda Essafi Rekik, Directrice Générale de la société Faurecia :
Ingénieur électrique ayant une expérience professionnelle de 27 années dans divers secteurs et notamment celui de l’industrie Automobile. Henda Essafi Rekik a démarré en tant qu’Ingénieur méthodes et a évolué au poste de Directeur Général de l’entreprise Faurecia tout en passant par le management de la qualité et de la Supply Chain. Son Leadership stratégique, authentique et agile est orienté vers l’implication de toutes les équipes avec une perspective de performance tout en respectant la spécificité de leurs profils et les contextes.

Chéma Gargouri, présidente de la Tunisian Association for Management and Social Stability :
Présidente & fondatrice de TAMSS -Tunisian Association for Management and Social Stability-, une ONG nationale spécialisée dans l’inclusion économique et sociale. Chéma Gargouri est aussi PDG du CAT ; cabinet de conseil spécialisé dans la gestion des programmes de développement. Elle a démarré TAMSS avec dix milles Dinars de son argent personnel, aujourd’hui TAMSS gère un chiffre d’affaire de plus de $1million/an et a pu créer plus de 40 emplois à Tunis et dans les régions ou elle opère.

Ces parcours atypiques de ces trois ambassadrices du management féminin ainsi que leur consécration au cours de cette édition 2018 du Trophée de la Femme Manager (TFMA 2018) ont coïncidé avec l’enthousiasme de la majorité des participants et l’authenticité du cadre spatiale de cet événement (l’Acropolium de Carthage). Une authenticité ponctuée par une touche de convivialité illustrant les rapports entretenus entre les opérateurs économiques tunisiens et français présents lors de cette édition du Trophée de la Femme Manager de l’Année et le potentiel encourageant et prometteur de l’entrepreneuriat féminin en Tunisie et dans le monde.

Articles similaires