Hausse de 14,6% des investissements étrangers à fin septembre 2018

La valeur des investissements étrangers en Tunisie a augmenté de 14,6%, entre 2017 et 2018 (9 mois 2018), passant de 1,589 milliard de dinars à 1,821 milliard de dinars. Pourtant, en dollar, les investissements n’auront progressé que de 7,2%, atteignant 711,2 millions de dollars.
En euro, l’évolution est carrément négative (-0,2%), avec des investissements s’établissant à 594,2 millions d’euros.
Le directeur de l’assistance et du suivi des entreprises étrangères au sein de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur “FIPA-Tunisia”, Hatem Soussi, a expliqué ces variations par la forte dépréciation du dinar par rapport à l’euro et au dollar, entre septembre 2017 et septembre 2018.
Selon les données statistiques, “ces investissements se répartissent entre investissements de portefeuille, qui ont enregistré une hausse de 45,3% par rapport à 2017, à 82 MDT, et les investissements directs étrangers (+13,5%), à 1,739 milliard de dinars”.
En ce qui concerne la distribution sectorielle des investissements directs étrangers, la plupart des secteurs ont enregistré une évolution, à l’exception de celui agricole qui a connu une importante régression.
Le secteur de l’énergie a bénéficié d’IDE d’une valeur de 788 MDT, soit une augmentation de 11,3%. Les activités industrielles ont également connu une hausse remarquable de 10,2%, à 711 MDT. Dans le secteur des services, les IDE ont marqué un bond de 39,6%, à de 228,1 MDT.
Par ailleurs, les investissements étrangers directs ont régressé dans le secteur agricole de 25,2%, à 11,8 MDT.
Le flux des IDE, hors énergie, enregistré au cours des neuf premiers mois de l’année 2018 a permis de réaliser 455 opérations d’investissement d’une valeur totale de 950,77 MDT permettant de créer 7.588 nouveaux postes d’emplois.
Parmi ces projets d’investissement, 63 opérations concernent des projets nouveaux d’une valeur de 75,7 MDT, permettant de créer 818 nouveaux postes d’emplois.
Environ 392 opérations d’investissements portent sur des projets d’extension d’une valeur de 875,1 MDT, ayant permis la création de 6.770 emplois directs.
Les données de la FIPA ont révélé une disparité régionale dans la répartition géographique des IDE. 50% des investissements (480,3 MDT) sont réalisés dans le Grand Tunis (Tunis, La Manouba, Ben Arous et Ariana) et notamment les gouvernorats de Ben Arous (199,3 MDT) et Tunis (196,7 MDT).
Pour sa part, le nord-ouest a attiré seulement 29% du total des investissements (278 MDT).
La France est le premier investisseur étranger en Tunisie (369 MDT), suivie de loin par l’Italie (106 MDT), puis du Qatar (97,1 MDT), de l’Allemagne et du Royaume-Uni.
Soussi a fait savoir que le Qatar a mobilisé près de 60 MDT pour parachever la construction de l’hôtel “La Cigale” à Gammarth, outre les investissements réalisés par l’opérateur téléphonique Ooredoo.
Il a tenu à préciser que l’Allemagne et le Royaume-Uni, 4ème et 5ème investisseurs en Tunisie, restent des partenaires importants pour le pays.

D’après TAP

Articles similaires