Les Laboratoires UNIMED: Rigueur, qualité et traçabilité derrière un succès mérité

Depuis son introduction en Bourse, Unimed a adopté une stratégie de communication plus ouverte sur son environnement social. C’est dans ce cadre qu’elle a pris l’initiative d’ouvrir les portes de ses laboratoires de production à un premier groupe de journalistes, en attendant d’accueillir d’autres groupes.
L’objet de cette initiative est de permettre aux acteurs dans le domaine des médias de découvrir le milieu industriel dans ses détails et dans ses exigences de qualité afin de garantir la sécurité du médicament et du patient.
C’est aussi une occasion d’exposer les projets ambitieux d’Unimed, d’un montant de 84 MDT (de 2017 à 2020) qui sont en cours d’exécution afin de répondre aux nouveaux besoins du marché international de plus en plus grandissants et de contribuer ainsi à l’effort d’employabilité et d’export.
Unimed, qui est un fleuron de l’industrie pharmaceutique nationale, a brillamment réussi en 28 ans à se positionner à l’échelle internationale comme un acteur industriel digne de tout respect. Une performance qui a permis à Unimed d’exporter 40% de sa production vers différents continents : Amérique, Europe, Asie et Afrique.
Actuellement, Unimed bénéficie de la confiance intacte et même grandissante des donneurs d’ordres internationaux qui lui confient la fabrication en sous-traitance de produits pharmaceutiques ainsi que le développement de produits délicats.
La confiance acquise n’est pas gratuite. Elle dénote une reconnaissance d’expertise, de qualité et de maitrise des technologies les plus avancées.
Unimed est certifiée EU GMP, ANSM, JFDA, ISO 9001, ISO 13485 en plus de son agrément par plus d’une vingtaine d’entreprises étrangères de grande renommée.
Sa bonne gouvernance assurée par une équipe coordonnée par son PDG, Ridha Charfeddine, un homme de science et de conscience, visionnaire, respectueux de l’éthique et des valeurs universelles, a largement contribué à cette réussite.
M. Charfeddine a rebondi sur certaines questions évoquées aussi bien pour clarifier des sujets polémiques portant atteinte à l’industrie pharmaceutique et à notre système de santé que pour dissiper les intox et autres accusations gratuites, non compréhensibles et irresponsables, lancées sans fondement et qui risquent de déstabiliser des entreprises citoyennes.
Il a pris comme exemple la gestion du dossier « Enoxamed » par les autorités, en exposant tous les documents et échanges officiels ainsi que les rapports d’expertises qui prouvent sans le moindre doute qu’Unimed était victime d’une manœuvre consistant à dénigrer le mérite des compétences qui s’investissent au quotidien pour assurer une qualité et une sécurité infaillibles aux médicaments et aux patients.
Le sentiment général de toute l’équipe qui a visité Unimed était une fierté pour les acquis de l’industrie pharmaceutique nationale et une assurance pour son avenir et la sécurité des produits pharmaceutiques.

Articles similaires