Hausse des exportations tunisiennes de 42,9% à fin février 2018

Les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants durant les deux mois 2018 montrent que les exportations continuent d’accroitre à un rythme soutenu. En effet, elles ont augmenté de 42,9% contre 4,7% durant la même période en 2017. En valeur, les exportations ont atteint le niveau de 6612,1 MD contre 4626,6 MD durant la même période en 2017. De même, les importations maintiennent un rythme de croissance remarquable, enregistrant une hausse de 23,7% pour une valeur de 8827,4 MD contre 7137,2 MD durant la même période en 2017.
Suite à cette évolution aux niveaux des exportations (+42,9%) et des importations (+23,7%), le solde commercial s’établit à un niveau de 2215,3 MD contre 2510,6 MD durant la même période en 2017. Le taux de couverture a enregistré une amélioration de 10,1 points par rapport au deux mois de l’année 2017 pour s’établir à des taux respectifs de 74,9% et 64,8 %.
L’augmentation enregistrée au niveau des exportations (+42,9%) durant les deux mois de l’année 2018 est dûe à la contribution de la majorité des secteurs. En effet, le secteur de l’énergie a enregistré un accroissement remarquable de 259,9%, suite à l’augmentation des ventes de pétrole brut (393,0 MD contre 69,8 MD), le secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires a enregistré aussi une hausse avec un taux de 99,5%, suite à l’augmentation des ventes d’huile d’olive (544,8 MD contre 143,3) et des dattes (169,4 MD contre 127,5 MD). Le secteur des industries mécaniques et électriques, le secteur textile et habillement et cuirs et le secteur des industries manufacturières ont noté une augmentation respective de l’ordre de 37,1% , 25,4% et 27,6%. En revanche, le secteur mines, phosphates et dérivés a enregistré une baisse de 30,9%, suite à la diminution des exportations en DAP (26,5 MD contre 102,8 MD).
L’augmentation des importations de 23,7% est due essentiellement à la hausse enregistrée au niveau de tous les secteurs, ainsi les matières premières et demi produits ont enregistré une hausse de 39,3%, l’énergie de 58,0%, les mines, phosphates et dérivés de 25,5% et les biens d’équipement de 21,9%. En revanche, le secteur des produits agricoles et alimentaires de base a enregistré une baisse de 2,4 %. Les importations hors énergie ont augmenté de 21,9%.
Les exportations tunisiennes vers l’union européenne (74,4% du total des exportations) ont augmenté de 40,8%. Cette évolution est expliquée par la hausse de nos exportations vers certains partenaires européens, tels que l’Italie de 46,0%, la France de 37,4% et l’Allemagne de 35.3%.
En revanche, les ventes ont enregistré une diminution vers d’autres pays, notamment avec la Royaume Uni de 52,8%.
Au niveau des échanges avec les pays arabes, les exportations ont enregistré une augmentation de 36,5% vers le Maroc et de 14,4% vers la Libye. Par contre, les exportations vers l’Algérie ont baissé de 20,4%.
Pour les importations, les échanges commerciaux des biens avec l’union européenne (56 ,7% du total des importations) ont enregistré une hausse de 33,7% pour s’établir à 5008,4 MD. Les importations ont augmenté de 47,9% avec l’Allemagne et de 22,0% avec la France.
Le solde de la balance commerciale est déficitaire de 2215,3 MD, suite au déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-701,8 MD), la Turquie (-360,3 MD), l’Italie (-342,7 MD), la Russie (-265,2 MD) et l’Algérie (-222,1 MD) . En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédant avec d’autres pays, principalement avec la France de 685,7 MD, la Libye de 1229 MD et le Maroc de 83,6 MD.
Le déficit de la balance commerciale hors énergie se réduit à 1417,5 MD, sachant que le déficit de la balance énergétique s’élève à 797,8 MD (36,0% du total du déficit) contre 786,6 MD durant la même période en 2017.

Articles similaires