Soutien apporté par la BERD et l’UE au fabricant de glaces GIPA en Tunisie – Investir En Tunisie

Soutien apporté par la BERD et l’UE au fabricant de glaces GIPA en Tunisie

A l’heure où le fabricant de glaces GIPA fête ses 40 ans de réussite commerciale en Tunisie, son Directeur général, Youssef Ghrib, a d’autres ambitions pour développer l’entreprise sur le long terme.
Avec le soutien apporté par la BERD au titre de son Programme de conseil au secteur des agro-industries, financé par l’Union européenne, la société a modernisé ses activités pour être prête à s’engager dans de nouveaux projets.
C’est une bonne nouvelle pour les quelque six millions de touristes étrangers qui se rendent en Tunisie chaque année – et les 11 millions de citoyens qui y vivent. Des villes comme Sousse, Djerba et Tunis sont devenues des destinations touristiques populaires pour nombre d’Européens et d’autres visiteurs.
Et compte tenu de l’ensoleillement et du climat chaud dont bénéficie le pays tout au long de l’année, les glaces sont naturellement un des desserts les plus consommés sur place par les habitants et les touristes.
La Tunisie compte plusieurs fabricants de glaces réputés et le secteur est en constante évolution. Les fabricants locaux sont à présent si appréciés par les locaux que les enseignes de renommée internationale sont passées au second plan.
La société GIPA, un des plus anciens fabricants tunisiens, en est parfaitement consciente. Proposant ses glaces depuis 1978, elle est fière d’être une des entreprises les plus compétitives sur le marché tunisien.

Une révolution de la consommation
GIPA a diversifié son offre de produits, qui se compose de glaces, yaourts, pâtisseries et jus. Les glaces Selja et Olà, que des générations successives ont savouré en quantité pendant l’été, font partie des marques préférées des Tunisiens.
« Au début, nos glaces ne se vendaient qu’en été et uniquement sur les sites touristiques en Tunisie. Moi-même j’hésitais à acheter des glaces pour mes enfants en dehors des mois de forte chaleur », a expliqué M. Ghrib.
« Maintenant, les gens ont plaisir à manger des glaces tout au long de l’année. Nous aimons penser que nous avons contribué à ce changement des habitudes de consommation. Les mariages en sont un autre exemple : les couples choisissent souvent de servir à cette occasion un gâteau glacé, une de nos meilleures ventes. »
Les glaces vendues chaque année par GIPA atteignent le volume spectaculaire de 20 millions de litres. La société, où travaillent plus de 1 000 salariés à temps plein, est aussi un employeur de premier plan en Tunisie.
« Dans les années 80, la consommation par personne se situait environ à 0,6 litre par an. Aujourd’hui, elle est de 2,7 litres », a précisé Taoufik Elghak, Directeur de la production de GIPA, présent dans l’entreprise depuis plus de 28 ans.
« Les parfums les plus prisés en Tunisie sont le chocolat, la fraise et la vanille, mais nous expérimentons aussi d’autres goûts. Nous organisons des panels de goût pour décider de nouveaux parfums », a-t-il ajouté.

Un appui pour promouvoir l’expansion et l’excellence des agro-industries
La vente de millions de litres de glace chaque année ne peut se faire sans relever des défis. Assurer d’une part une production régulière pendant l’intense activité de la saison estivale et d’autre part une livraison régulière à tous les points de vente à travers le pays a représenté un des grands défis pour l’entreprise.
Un seul jour sans production ou livraison aux points de vente et supermarchés aurait pu avoir de graves conséquences financières.
L’entreprise a donc demandé à la BERD de l’appuyer. La Banque l’a alors mise en contact avec une équipe de conseillers internationaux pour l’examen et la restructuration de sa logistique, sa chaîne d’approvisionnement et sa gestion.
Le programme, financé en Tunisie par l’UE, fournit aux entreprises du secteur des agro-industries des conseils et un appui pour améliorer leur fonctionnement.
Cette approche collaborative permet un transfert de connaissances spécifiques à un secteur, adapté aux besoins de chaque entreprise, pour les aider à renforcer leur présence sur le marché.
« Le projet nous a permis de mettre au point notre système de distribution et notre chaîne d’approvisionnement. Trop d’intervenants travaillaient chacun de leur côté, ce qui était difficile à coordonner. Avec le nouveau système et les nouvelles procédures en place, nous avons structuré notre organisation et amélioré nos services et notre offre pour nos clients », a souligné M. Ghrib.
« Je suis particulièrement fier qu’une entreprise vendant des marques comme Olà and Selja – si chères aux Tunisiens – ait pu bénéficier de ce programme financé par l’UE », a déclaré Patrice Bergamini, ambassadeur de l’UE auprès de la Tunisie.
« Cette coopération réussie avec GIPA montre une fois de plus que l’UE, en collaboration avec la BERD, s’est engagée à soutenir les entreprises tunisiennes dans leurs initiatives pour croître et devenir plus compétitives.
Le Programme de conseil au secteur des agro-industries vise à favoriser la transition économique de la Tunisie et à approfondir l’intégration économique de l’UE et de la Tunisie. »

Une dynamique d’innovation constante
« Ce qui a guidé notre ascension vers la réussite est notre dynamique d’innovation constante », a expliqué M. Ghrib.
« Cette année nous lancerons plusieurs nouveaux produits glacés de qualité, ainsi que de nouveaux parfums comme la noix de coco et les fruits rouges. »
Qu’en est-il de la tendance générale à produire des crèmes glacées sans lait ?
« Nous n’en sommes pas encore là », a-t-il dit. « Mais si nos clients commencent à témoigner d’un intérêt pour ces produits, nous envisagerons bien entendu d’en produire aussi. »
« En 2015, nous avons lancé des glaces sans sucre pour répondre aux demandes de nos consommateurs sensibles aux questions de santé.
Nous sommes à l’écoute et nous nous adaptons aux besoins de nos clients, et nous sommes heureux de pouvoir leurs proposer les produits qu’ils aiment. »
Victoria Zinchuk, Responsable des activités de conseil au secteur des agro-industries, a déclaré : « GIPA est un exemple du soutien apporté par la BERD aux entreprises agro-industrielles locales pour améliorer leurs résultats en leur fournissant des conseils et en mettant à leur disposition des compétences internationales qui les aident à améliorer leurs pratiques commerciales.
Investir dans les agro-industries est au cœur de notre mission, en particulier dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen où les agro-industries sont un secteur essentiel à l’emploi et à la dynamisation des économies locales. »

Articles similaires