Le sidérurgiste Italien SIDERALBA reprend TUNIS ACIER

Dans une déclaration faite à notre consœur La Presse Business, Mme Fatma Chiboub, P-DG du Parc des Activités Economiques de Bizerte (PAEB) avait annoncé un fait marquant et de grande importance en matière d’investissements. Celui-ci vient de se produire notifié sur le mur Facebook du Parc mais largement diffusé et commenté par la presse spécialisée italienne.
Il s’agit de la signature d’un contrat d’acquisition par le sidérurgiste italien Sideralba, une société du groupe Rapullino, des sociétés tunisiennes Tunisacier S.A et Ilva Maghreb S.A appartenant déjà au groupe ILVA.
Sideralba est une société sidérurgique active sur le territoire italien et à l’international. Elle produit et commercialise des tuyaux, rubans et bobines de tôle.
L’affaire d’acquisition des deux sociétés tunisiennes, en liquidation judiciaire, a été conclue après une année de démarches et de travaux préparatoires et l’attribution d’un appel d’offres international.
La cérémonie s’est déroulée en présence de la P-DG du PAEB du liquidateur judiciaire Adly Ben Rhouma. Etaient également présents les représentants du groupe Rapullino.
Sideralba annonce que « cet investissement est important puisqu’il est une étape dans le processus de croissance à l’international du groupe qui a commencé depuis plusieurs années.». Il s’agit d’un investissement de l’ordre de 20 millions d’Euro qui vise la récupération de la production de l’usine en un an et la réintégration progressive de près de 400 employés, tous déjà équipés des compétences nécessaires pour avoir exercé pendant des années à l’usine. L’activité de Tunis-Acier et d’Ilva Maghreb avaient été suspendues en raison de problèmes au sein de la société mère.
Sur le site de Bizerte, des bobines d’acier laminé seront produites et l’usine produira 300 000 tonnes d’acier par an. L’usine tunisienne sera dirigée par deux ingénieurs italiens qui ont une grande expérience dans ce domaine spécifique.
Dr. Luigi Rapullino, président du groupe a indiqué que l’intérêt du groupe pour les deux entreprises visait un double objectif : une verticalisation de l’activité d’une part et la garantie d’une part importante sur les marchés internationaux de l’Afrique du Nord.
A la fin de la cérémonie, un message est parvenu aux signataires de l’accord, émanant de M. Raimondo de Cardona, ambassadeur d’Italie, dans lequel il soulignait le fait que cet investissement industriel d’une entreprise italienne est l’un des plus importants en Tunisie depuis ces dernières années.

M. Bellakhal

Articles similaires