Orange Tunisie, la Fondation Orange et FACE Tunisie inaugurent deux nouvelles maisons digitales à Bizerte et à Takelsa

Après Nefza et Jendouba, Orange Tunisie, appuyé par la Fondation Orange et en collaboration avec FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) Tunisie, met le cap sur Bizerte et Takelsa pour y installer deux nouvelles Maisons Digitales.
Pour rappel, le Programme « Maisons Digitales » de la Fondation Orange pour l’autonomisation des femmes avait vu le jour en mai 2016 en Tunisie avec l’ouverture de deux premières Maisons rurales pilotes à Nefza et Jendouba. Il vise à rendre des femmes, ayant souvent un projet entrepreneurial, situées aussi bien en zones rurales qu’urbaines, plus autonomes, à travers des formations ciblées pour développer leurs potentiels au numérique. Ce Programme est également soutenu par le Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, suite à un accord de coopération signé le 16 mai dernier, notamment au niveau de son déploiement (choix des futures associations/ONG partenaires et des femmes bénéficiaires) et dans la consolidation du contenu numérique des formations.
C’est donc jeudi 9 novembre, que deux nouvelles Maisons Digitales ont été inaugurées, l’une à Bizerte en zone urbaine et l’autre à Takelsa (Oued Laabid) en zone rurale, en présence de Meriem Ben Boubaker Arfa, Chargée de mission auprès du cabinet de la Ministre de la Femme de la Famille et de l’enfance chargée des relations avec les associations et les ONG, Brigitte Audy, Déléguée Générale de la Fondation Orange, Thierry Millet, Directeur Général d’Orange Tunisie, Zahra Ben Nasr, Présidente de Face Tunisie et de représentants du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, des autorités locales et de différents médias. Ces deux Maisons, qui seront gérées par FACE Tunisie, vont permettre à 130 femmes, dont 70 agricultrices – la plupart ayant un micro-projet ou étant jeunes diplômées à la recherche d’un emploi – de renforcer leurs projets ou leur employabilité par des formations en nouvelles technologies, gestion et management, soft skills et communication.
Pour Meriem Ben Boubaker Arfa, « l’ouverture de ces deux Maisons Digitales est une excellente initiative, que le Ministère de la Femme encourage et soutient bien évidemment. Elle rejoint complétement les axes de la stratégie nationale récemment adoptée au profit de la femme, notamment rurale ». « Aujourd’hui, nous œuvrons tous ici dans ces Maisons Digitales, avec ce partenariat public, privé et société civile, pour appuyer la formation et l’autonomisation des femmes en faveur de leur intégration dans la vie socioéconomique », a-t-elle ajouté.
Brigitte Audy a, de son côté et une nouvelle fois, souligné l’importance des différents Programmes lancés par la Fondation Orange en Tunisie, depuis 2013, en rappelant que pour les Maisons Digitales, l’objectif premier est « de former des femmes au numérique et par le numérique ». « Il est très important qu’elles puissent ainsi gagner en confiance et compétences pour se donner de meilleures chances de réussite professionnelle », a-t-elle affirmé.
Thierry Millet, a pour sa part déclaré : « Avec le soutien de la Fondation Orange, nous travaillons ensemble et depuis quelques années pour l’égalité des chances, pour que le numérique soit une réelle chance pour tous en Tunisie. Ainsi avec des Programmes comme les FabLab Solidaires ou encore les Maisons Digitales, nous avons pu renforcer encore plus nos actions en faveur de l’employabilité des jeunes et l’empowerment des femmes par le numérique ».
Zahra Ben Nasr, a, quant à elle, témoigné de l’importance de ce partenariat. « Il vient de nouveau asseoir la mission de Face Tunisie qui consiste à œuvrer contre toutes formes d’exclusion et à mobiliser et accompagner pour promouvoir l’employabilité, surtout celle des femmes ». « Nos activités se penchent, en effet, depuis 2012, essentiellement sur la promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et l’accompagnement des jeunes femmes dans la recherche d’emplois et d’opportunités économiques…et avec ces deux Maisons Digitales, nous sommes donc en plein cœur de nos activités », a-t-elle expliqué.
A noter que l’ouverture de 16 autres Maisons Digitales rurales et urbaines dans les régions – notamment dans le sud du pays – est prévue d’ici fin d’année et tout au long de l’année 2018.

Articles similaires