Investir En Tunisie

La chute de l’épargne des ménages : une ruée vers l’immobilier ?

Le taux d’épargne des ménages a fondu de 40 % entre 2012 et 2015.
Sur la même période, la consommation des ciments ordinaires a augmenté de 33 %.

D’après une analyse publiée par l’Observatoire tunisien de l’économie (OTE), il résulte qu’entre 2005 et 2012, le taux d’épargne des ménages est resté à peu près constant autour de 11,5 %.
Cependant, entre 2012 et 2015, le taux d’épargne des ménages a subi une chute vertigineuse passant de 11.4 % en 2012 à 6.8 % en 2015, soit une chute de 40 % du taux d’épargne des ménages en trois ans.
Les analyses classiques expliqueraient que cette chute est due à une forte augmentation de la consommation des ménages ou à une baisse de leur pouvoir d’achat suite à une forte inflation. Cependant, en observant l’évolution de la consommation des ciments ordinaires, et notamment la forte augmentation depuis 2013, une autre hypothèse à creuser serait que les ménages ont utilisé massivement leur épargne pour construire ou aménager leur logement(s) privé(s).
Cette ruée vers l’immobilier serait-elle le signe d’un manque de confiance des ménages dans l’avenir économique du pays ?
D’après l’Observatoire Tunisien de l’Economie / INS

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More