Signature d’une convention de coopération entre le Groupe Loukil et l’Initiative Méditerranéenne pour le Développement

Dans une forme de PPP inédite, Sfax et Turku signent un partenariat pour développer des synergies dans la formation des jeunes aux TIC, le coaching des startups, et la mise en place d’un écosystème de l’innovation et de la recherche technologique, en présence des ministres des Affaires étrangères tunisien et finlandais.
Le développement d’activités de formation et de coaching des jeunes dans les domaines des TIC est une priorité commune pour le groupe Loukil et le MDI, comme en témoignent de nombreuses initiatives lancées dernièrement par les deux partenaires, notamment à travers le MDI Smart Center à Sfax.
Cette vision commune donne tout son sens au rapprochement opéré par le tandem avec le Parc Scientifique de Turku et l’Université de Sciences Appliquées de Turku.
Ce partenariat stratégique signé aujourd’hui avec les Finlandais de Turku va contribuer au renforcement des capacités du MDI Smart Center ainsi que la mise en place d’un écosystème de l’innovation et de l’Entrepreneuriat au sein de la technopole de Sfax et bien au-delà.
Du côté tunisien, la Technopole de Sfax et l’Institut Supérieur d’Informatique et Multimedia de Sfax sont aussi signataires de cette convention qui vise à introduire une nouvelle dynamique et des synergies entre les différents acteurs de l’écosystème de la technopole pour outiller les jeunes aux nouveaux besoins du marché de l’emploi et de l’économie numérique et émuler ainsi le modèle finlandais.
Le succès du modèle finlandais est global, il unit la croissance économique à la justice sociale. Les Finlandais s’appuient sur des contrats sociaux forts, leur permettant de combiner compétitivité, croissance verte, innovation, égalité des chances et maintien d’un haut niveau de développement et de protection sociale. Les pierres angulaires de ce modèle sont l’investissement sur l’éducation et l’innovation, le partage des risques économiques à l’aide de taxation et de sécurité sociale, et l’attitude positive vis-à-vis de libre-échange et la mondialisation.
Pour Bassem Loukil, CEO du Groupe Loukil, « la Finlande constitue sans nul doute pour la Tunisie une référence et une source utile d’inspirations et de réflexions pour les réformes que nous engageons. Toutefois, malgré leur dynamisme, la Tunisie et la Finlande n’exploitent pas suffisamment les opportunités. C’est notamment le cas en ce qui concerne nos échanges commerciaux et le business, notamment à la conquête des marchés africains. Ce partenariat est donc aussi une opportunité pour les entrepreneurs finlandais d’explorer de nouvelles synergies et d’acquérir une dimension supplémentaire africaine.»
L’économie mondiale change à grande vitesse et incorpore de plus en plus de nouvelles technologies. La Finlande l’a compris très tôt et a fait de la recherche et de l’innovation un ressort prioritaire de son développement économique et social. Pour Ghazi Ben Ahmed, Directeur du MDI: « Ce partenariat stratégique avec des acteurs-clés de l’écosystème technologique de Turku va nous permettre de consolider nos réalisations en termes de formation de haut niveau de capital humain et former une masse critique de compétences TIC, mais aussi et surtout lancer des activités de recherche conjointes et innover, en donnant les moyens et le cadre requis à nos talents pour donner libre cours à leur créativité. »
L’inclusion des jeunes et les TIC est aussi une des priorités pour l’ambassadeur de Finlande, Madame Tanja Jääskeläinen, qui a participé à la signature de la convention en présence du Ministre finlandais des Affaires étrangères, Monsieur Timo Soini, et du Ministre tunisien des Affaires étrangères, Monsieur Khemais Jhinaoui.

Articles similaires