Tunisie-France : vers la conversion d’une partie des dettes en projets d’investissements

L’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, a déclaré qu’une partie des dettes de la Tunisie se transformera en projets d’investissement, à savoir 60 millions d’Euros pour la construction d’un hôpital régional à Gafsa, 10 millions d’Euros visant au jumelage des instituts universitaires technologiques des deux pays, et d’autres projets qui concernent l’éducation.
Intervenant, ce lundi 10 avril 2017, sur les ondes de la radio Mosaïque FM, l’ambassadeur a indiqué qu’il est important d’affirmer que la Tunisie est dans le bon chemin et que les réformes se font à leur rythme.
Il a, par ailleurs, précisé qu’il est important de projeter des images qui ne soient pas négatives du pays et qu’il a choisi la diplomatie de terrain pour comprendre de plus prés les demandes tunisiennes et les accompagner.
Dans un autre contexte, Olivier Poivre d’Arvor a déclaré que la France soutiendra la Tunisie quelque soit le gouvernement qui sera choisi en mai lors des prochaines présidentielles.

Articles similaires