Le déficit de la balance commerciale s’est accentué au cours des deux premiers mois de 2017 et dépasse les 2,5 milliards de dinars

Le déficit de la balance commerciale s’est accentué, au cours des deux premiers mois de 2017, dépassant les 2,5 milliards de dinars contre environ 1,35 milliard au cours de la même période de 2016, a indiqué la Banque centrale de Tunisie (BCT), dans une note d’évolutions économiques et monétaires pour le mois de mars 2017.
Ce creusement est le résultat de l’accroissement des importations à un rythme largement supérieur à celui des exportations (23,7% et 4,7%, respectivement).
A ce titre, la balance énergétique a dégagé un déficit de 786,6 MDT au cours de la même période contre -186,6 MDT une année auparavant.
De même, le déficit de la balance alimentaire s’est élargi passant de 102,5 MDT à 295,2 MDT.
Pour leur part, les recettes touristiques ont enregistré une baisse de 2,1% contre -46,3% une année auparavant pour se situer à 210 MDT.
Il est à signaler que la balance des services a continué, au cours des deux premiers mois de 2017, de dégager un solde déficitaire de 76 MDT (contre -27 MDT une année auparavant) et ce, pour la deuxième année consécutive.
Quant aux revenus de travail, ils ont connu une légère hausse de 1,1%, par rapport aux deux premiers mois de 2016, pour se situer à 549 MDT.
Suite à ces évolutions, le déficit courant a atteint 2,1 milliards de dinars, soit environ 2,1% du PIB, au cours des deux premiers mois de 2017, contre 890 MDT et 1% du PIB une année auparavant.
Cependant, le niveau des avoirs nets en devises a connu une hausse, atteignant 13.385 MDT ou 112 jours d’importation, à fin février 2017, contre 12.935 MDT et 111 jours au terme de l’année 2016 et ce, suite à la mobilisation d’un emprunt obligataire sur le marché financier international pour 850 millions d’euros.

Articles similaires