L’association Bizerte 2050 organise « BIZERTE SMART CITY » les 26 et 27 avril 2017

Les 26 et 27 du mois d’avril 2017, devrait se tenir, à Bizerte, une conférence internationale qui marquerait l’annonce officielle du projet « Bizerte Smart City ». M. Slim Khalbous, ministre de l’enseignement supérieur, a pris connaissance dudit projet en recevant, en son département, M. Borhène Dhaouadi, président de l’association « Bizerte 2050 », initiatrice du projet.
M. Dhaouadi est architecte. Il est natif de Zarzouna (Bizerte) et exerce à Marseille avec un œil constamment fixé sur Bizerte et son pays. M. Dhaouadi est obnubilé par l’essor de sa région et n’épargne aucun effort pour en promouvoir l’image. Il a notamment participé à une étude sur le développement de Bizerte tel qu’envisagé en 2050. Son entreprise DTA se présente comme un bureau d’études, spécialisé dans l’accompagnement des grands groupes pour le développement de leurs activités en Afrique.
Selon M. Dhaouadi, la conférence internationale sera l’occasion de concrétiser un certain nombre de protocoles d’accords dont notamment la signature d’un partenariat entre l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Bizerte (ENIB) et l’Institut National Polytechnique de Grenoble ainsi que la création d’un Think’ Lab consacré au projet.
Bizerte Smart City est un ambitieux projet avant-gardiste, stratégique et multidimensionnel visant à faire de Bizerte un pôle intégré d’un point de vue scientifique, industriel, logistique et urbain centré sur les énergies renouvelables.
L’entretien qui a eu lieu le 3 mars 2017, a porté sur la possibilité de créer une filière académique autour des énergies renouvelables et du génie de la ville.
M. Slim Khalbous a encouragé cette initiative inédite d’un acteur de la société civile comme initiateur d’une vision autour d’un projet de développement en soulignant que l’esprit de cette démarche concorde parfaitement avec la politique du ministère qui s’oriente vers la création de pôles universitaires régionaux intégrés au tissu industriel local et centrés sur ses avantages stratégiques.
L’entretien s’est déroulé en présence de M. Sadok Guellouz, Directeur de l’ENIB.

M. Bellakhal

Articles similaires