Une salle couverte de Bizerte baptisée du nom de Haythem Bellakhal

Lors d’une cérémonie d’une intense émotion, la salle omnisports de Aïn Mériem (El B’hira) à Bizerte a été baptisée du nom de Haythem Bellakhal, ce jeune champion d’athlétisme, spécialité sauts, entraîneur et directeur technique du Starting Club de Bizerte, disparu à la fleur de l’âge, ainsi que son épouse, dans des conditions dramatiques et douloureuses.
C’est en concrétisation d’un arrêté municipal, entériné par le Conseil de la ville dans sa session de Février 2017, que cette cérémonie a été organisée. Elle a été présidée par M. Mohamed Gouider, gouverneur de Bizerte qui était à l’occasion accompagné de ses collaborateurs, de députés de Bizerte, du maire de la ville, M. Med Riadh Lazzem, des responsables régionaux de la culture, de la jeunesse et des sports. Les instances fédérales, invitées, ont préféré faire faux bond. Affligeant ! Mais le plus remarquable, ce fut nombre impressionnant d’amis venus saluer l’initiative et rendre un hommage appuyé et renouvelé au défunt.

salle-haythem-bellakhal-1-bizertePar ce geste hautement symbolique, les autorités ont tenu à témoigner leur haute considération à tous ceux qui ont tout naturellement voué leur vie au bien de la communauté, à saluer leur dévouement et leur désintéressement en leur dédiant un mémorial qui perpétue leur nom.
Haythem Bellakhal a démontré durant sa brève existence un amour infini pour le travail bien fait, pour l’ouvrage bien fini. Il a constamment donné la preuve de sa générosité, de son altruisme et de son don de soi envers son prochain. Ses multiples expériences, qu’il n’a pas cessé un seul instant de renouveler et de parfaire n’étaient que mises au service des autres, particulièrement des jeunes athlètes dont il avait la charge et qu’il a réussi à propulser aux devants de la scène sportive et à hisser sur les podiums. Aujourd’hui, le monde de l’athlétisme le pleure, ses jeunes protégés sont inconsolables. Mais ils ont été formés par leur coach à défier les difficultés. Et en foulant les pistes, ils sont persuadés que son âme planant sur l’arène leur sert de guide, que son image constitue leur repère, que ses exhortations qui continuent à résonner dans leur esprit leur font pousser les ailes leur permettant de s’envoler vers les cimes de la gloire.
Par ce geste hautement symbolique, le nom de Haythem Bellakhal a été perpétué. Il devrait servir de modèle pour tous ceux qui ont foi dans les vertus du travail et qui doutent peu des aptitudes de nos enfants au meilleur. Il devrait être le modèle de l’abnégation, la référence de l’honnêteté, l’idéal de l’abnégation et du don de soi.

M. Bellakhal

Articles similaires