Sidi Bou Saïd abrite le premier Festival des Arts de la Méditerranée

La première édition du « Festival des Arts de la Méditerranée » se tiendra du 30 mars au 2 avril 2017 à Sidi Bou Saïd avec pour objectif d’appuyer le développement économique et culturel à travers la mise en valeur du patrimoine historique de la Tunisie en tant que destination de choix.
Cet évènement, organisé par l’association « Mouwatana & Tawassol », réunira des artistes venant de tous bords afin d’allier tourisme et sensibilisation à la culture, dans les ruelles et différents endroits du village de Sidi Bou Saïd, un lieu historique niché sur les hauteurs de Carthage. Des ateliers, tables rondes et débats autour du thème de la lecture sont au menu de cette manifestation qui allie lectures de poésie, contes, arts plastiques, chants et danse pour une fête non-stop durant quatre jours.
Les festivités commencent par la présentation du recueil Mokhtar Amraoui, « Arpèges sur les ailes de mes ans » avec lecture de poèmes (Les contes de ma mère, la flûte du berger, exil, ma caravane, l’émigré,…) ainsi que la présentation du livre « D’Abraham à Fatma », roman de Hichem Kacem. Au cours de la première journée, le programme prévoit également un premier débat sur « la relation entre l’imaginaire, le poétique et le conte et leur rapports avec les représentations picturales » et un second sur la relation « Père-fille » ainsi qu’une table ronde intitulée, « Sidi Bou Saïd, plateforme culturelle à l’horizon 2020 ».
Le reste de la programmation sera marquée par la présentation d’un autre recueil de Mokhtar Amraoui intitulé « Le souffle des ressacs », ainsi que de plusieurs romans, notamment « Sang d’encre » de Atef Attia, « Hannibal  » de Abdelaziz Belkhoja, « Invisible Kid  » de Atef Attia et « L’Amour au temps de la honte » de Mohamed Baligh Turki.
Des séances débats sur les thèmes « Pourquoi la littérature de genre est marginalisée en Tunisie », « La BD en Tunisie, perspectives et défis » , « La bataille de Zama, mythe ou réalité », « Comment apprendre aux enfants à apprécier la lecture » sont au programme. Un débat intitulé « écrire, entre le pourquoi et le comment » sera organisé en présence de Béchir Jeljli, écrivain critique littéraire, et chercheur en narratologie, Habib Falfoul, romancier et président du club de littérature francophone à l’Union des écrivains tunisiens.
Des tables rondes seront axées sur des questions comme, « Art et spiritualité », « les sources d’inspiration de l’écriture » « les artistes et Sidi Bou Said  » avec Ali Louati et Raja Farhat , « Le voyage de Paul Klee en Tunisie: l’artistique à l’écoute des signes » avec Sami Ben Ameur et Tarek Amraoui.
La tendance du booktubing qui consiste en des chroniques littéraires sur youtube sera présentée à travers des lectures de youtubeurs en booktubing, avec débat sur l’impact du booktubing sur le livre et la lecture.

D’après TAP

Articles similaires