Rencontres tuniso-algériennes dans le secteur des composants et pièces automobiles

Le CEPEX a organisé à travers son bureau en Algérie, une délégation d’Hommes d’affaires dans le secteur des composants et pièces automobiles et ce, du 26 février au 1er mars 2017 à Alger.
Forte de treize entreprises de différentes spécialités (filtres, amortisseurs, câblage, joints, garnitures de frein, feux de signalisation, lubrifiants, plastique technique, cabines de peinture, …), la délégation tunisienne a eu un programme de travail assez riche axé notamment sur des rencontres professionnelles B to B, la visite du salon Equip Auto Algeria ainsi qu’une importante réunion de travail avec le Groupe SNVI (Société Nationale des Véhicules Industriels), le Groupe Mécanique « AGM » et le Groupe Renault Algérie Production.
Les rencontres B to B ont permis à la délégation tunisienne d’entrer en contact avec plus de 80 entreprises algériennes spécialisées dans l’importation et la distribution des pièces automobiles ainsi qu’un grand nombre d’opérateurs privés intéressés par le partenariat industriel.
Ces rencontres augurent de bonnes perspectives tant au niveau d’exportation que du partenariat industriel ; étant signalé que des mesures spécifiques ont été prises en Algérie pour encourager l’investissement dans le secteur de la sous-traitance automobile.
La réunion au siège de la SNVI (Société Nationale des Véhicules Industriels) et à laquelle a pris part le Vice Président de la «Tunisian Automotive Association », nouvellement créée, et qui a présenté les atouts et performances du secteur des composants automobiles en Tunisie, a permis à la délégation tunisienne de mieux apprécier le développement et le potentiel du secteur de l’automobile en Algérie et des nouvelles opportunités qui se dessinent notamment au niveau de l’investissement et du partenariat à la lumière de la panoplie de mesures incitatives visant l’amélioration du taux d’intégration dans l’industrie automobile et la substitution progressive des importations.
Lors de cette réunion, au moins quatre projets de partenariat ont été repérés et pouvant être engagés dans une courte période en Algérie avec des entreprises tunisiennes et dont la production sera orientée vers les besoins du groupe Renault en premier lieu.
Suite à cette réunion, il a été convenu de poursuivre les contacts entre les différents acteurs concernés des deux pays pour construire un partenariat stratégique basé sur la complémentarité et l’intérêt réciproque.
Il est à noter que Monsieur l’Ambassadeur de Tunisie à Alger s’est réuni avec les membres de délégation tunisienne autour d’une réception et a eu avec eux une discussion sur les moyens de développement de la coopération entre les deux pays dans le secteur de l’automobile.
Les importations algériennes des composants automobiles ont totalisé en 2016 près de 450 Millions USD et la taille actuelle du marché algérien de l’automobile est estimée à 350.000 voitures par an.

Articles similaires