Industrie automobile : Laadhari appelle à donner plus d’avantages fiscaux aux investisseurs

Le ministre de l’Industrie et du Commerce Zied Laadhari a déclaré ce mardi 7 février 2017 que plusieurs facteurs doivent se réaliser pour installer une usine de voitures reconnue à l’échelle mondiale en Tunisie.
Lors de son intervention sur les ondes de la radio Express Fm, Laadhari a indiqué que ces facteurs se résument en la nécessité de donner plus d’incitations et d’avantages fiscaux aux investisseurs, l’établissement d’un consensus national sur l’importance d’attirer ce genre d’entreprises et la garantie d’un minimum de stabilité politique dans le pays.
L’invité a rappelé que le marché tunisien reste toujours très limité en comparaison avec le marché algérien ou le marché marocain, deux cibles pour les fabricants de voitures.
Laadhari a aussi ajouté que la stratégie de développement du secteur industriel va s’appliquer dans une perspective s’étendant à l’année 2030 et que les la valeur des exportations de ce secteur ont connu une augmentation de 100 millions de dinars à 5600 millions de dinars ces dernières années.

Articles similaires