Le mouvement « Machrou3 Tounes » rejoint l’opposition

Le mouvement « Machrou3 Tounes » (Projet de la Tunisie) a rejoint l’opposition, a annoncé, dimanche après midi, le secrétaire général du mouvement Mohsen Marzouk.
« Le mouvement « Projet de la Tunisie » ne soutient plus le gouvernement et passe à l’opposition », a–t-il encore souligné dans une déclaration aux médias à l’issue de la réunion extraordinaire du bureau politique du parti à Hammamet.
Selon Marzouk, ce revirement consacre l’échec de la coalition au pouvoir d’autant, a-t-il dit, que le dernier mouvement dans le corps des délégués compte parmi les erreurs récurrentes.
« Ce mouvement a été effectué sur la base de « quotas partisans » et non pas sur le niveau de compétence », a-t-il déploré s’interrogeant sur les vraies parties qui décident, en allusion à l’annonce faite par le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi au sujet d’une réunion prévue en Tunisie des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye.
Selon lui, un tel événement officiel aurait du être annoncé par le président de la République ou par le ministre des Affaires étrangères ». Il a, toutefois, ajouté qu’il est possible que le chef de l’Etat charge une personnalité ou un président d’un parti d’une mission diplomatique à condition que cela se passe dans la transparence.
« « Il n’y a plus de soutien politique du mouvement « Projet de la Tunisie » au gouvernement », a-t-il soutenu.

Articles similaires