CONECT : la taxe exceptionnelle de 7,5%, aura une incidence sur les équilibres financiers des entreprises

Le bureau régional de la CONECT de Sfax a organisé, en collaboration avec le conseil régional du sud de l’Ordre des Experts Comptables de Tunis et l’Ecole Supérieure du Commerce de Sfax, une conférence régionale sur la loi de finances 2017 en présence de M. Fayçal Ghorbel, ministre conseiller auprès du chef du gouvernement , M. Slim Tissawi , gouverneur de Sfax et M. Abderraouf Ghorbel, Président de l’Ordre des Experts Comptables de Tunis ainsi que des représentants du ministère des finances et plusieurs experts et chefs d’entreprises de la région.
À cette occasion, M. Tarek Ben Ayed, président du bureau régional de la CONECT de Sfax, a rappelé que la discussion autour du projet de loi de finances 2017 s’est déroulée dans un climat tendu. Compte tenu du climat actuel et des défis qui se posent à la Tunisie, notamment au niveau des équilibres budgétaires, des mesures exceptionnelles on été prises, en l’occurrence la taxe exceptionnelle de 7.5 %, qui a été largement contestée par les entreprises ayant déjà des difficultés économiques et qui on du mal à trouver des ressources supplémentaires pour améliorer leur capacité d’investissement et de s’adapter aux nouvelles exigences du marché intérieur et des marchés extérieurs.

M. Tarek Ben Ayed a souligné que l’objectif de cette rencontre est d’enrichir le débat et d’établir le diagnostic des répercussions de la loi de finances 2017 sur les entreprises et son impact sur le climat d’investissement.
Cette rencontre a permis de dégager une série de propositions et de mesures relatives à la loi de finances 2017.

Un débat a eu lieu à la fin de cette rencontre pour améliorer la réalisation des projets de loi de finances, le but étant de proposer une approche globale qui permet de visualiser la situation économique dans son ensemble. Toutes les recommandations issues de la rencontre seront présentées au ministère des finances.

Articles similaires