UIB : des résultats au-delà des prévisions

L’Union Internationale de Banques (UIB) a enregistré, en 2016, une croissance de 14,4% de son Produit Net Bancaire.
Elle a aussi connu une hausse de 19,4% de son Résultat Brut d’Exploitation, soutenu par une dynamique commerciale couplée à la croissance de ses Produits d’Exploitation Bancaire, par la maîtrise de ses charges et de ses risques et par ses efforts continus de rationalisation.
L’UIB a, également, accru ses prêts dans le cadre de ses activités de financement avec un encours net des crédits à la clientèle de 4,160 milliards de dinars, à fin 2016, déployés dans divers secteurs et marchés (Corporate et Retail).
Les résultats de facture solide de l’UIB traduisent la confiance de ses clients, la qualité et le niveau d’engagement reconnus de ses collaborateurs, sa capacité à s’adapter à un environnement inédit et complexe et sa culture d’initiative et d’excellence au bénéfice de l’économie. Elle a su protéger ses valeurs, consolider son bilan dans un secteur bancaire qui reste ouvert et avancer dans tous les classements : 4ème banque privée par le PNB, 2ème par la marge d’intérêts et l’une des premières banques par la rentabilité des fonds propres (ROE) avec plus de 20% attendus en 2016.
Selon l’UIB, ces résultats ne vont pas arrêter leur course en 2017 et elle est bien placée pour franchir une nouvelle marche dans le palmarès des banques tunisiennes. Elle continuera à mettre en avant son modèle diversifié de banque relationnelle, avec des ambitions renforcées en termes de satisfaction de sa clientèle et de développement d’offres innovantes en adéquation avec les attentes du marché.

Articles similaires