La grippe aviaire frappe les oiseaux d’Ichkeul

Des cas de décès inhabituels ont été constatés chez quelques espèces d’oiseaux migrateurs dans la région de Taref (délégation de Ghezala) dans le gouvernorat de Bizerte, au niveau de l’intersection entre l’Oued Sejnane et le Lac Ichkeul, a annoncé la Tap, citant un communiqué du ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.

Le ministère ajoute que les analyses effectuées ont permis de diagnostiquer la maladie de la grippe aviaire chez ces oiseaux.

Le ministère a rassuré, dans ce cadre, qu’aucun cas d’atteinte de cette maladie n’a été enregistré au niveau des structures d’élevage familial et industriel de poulets dans les différentes régions du pays ni dans les autres zones humides.

Il annonce dans le même cadre un nombre de dispositions visant à empêcher la propagation de la maladie, rapporte l’agence TAP.

Il a été décidé de fermer et de mettre en quarantaine le parc d’Ichkeul et de renforcer le contrôle continu au niveau des structures d’élevage industriel et familial de poulets, ainsi qu’au niveau des zones humides.

Par ailleurs, le ministère appelle les éleveurs à respecter les règles de la biosécurité dans les poulaillers, notamment la protection des poulaillers en empêchant l’introduction des oiseaux migrateurs, le renforcement des mesures de contrôle des intrants d’élevage et la non acquisition des oiseaux d’origine inconnue.

Le ministère invite les éleveurs à informer les services vétérinaires relevant des délégations régionales au développement agricole de tout cas de décès inhabituel enregistré.

Articles similaires