Evolution de 40.7% des investissements à participation étrangère

Les investissements industriels à 100% étrangers et en partenariat sont passés de 573.1 MD lors des neuf premiers mois 2015 à 806.2 MD durant les neuf premiers mois 2016, enregistrant ainsi une hausse de 40.7%.
Selon le bulletin de conjoncture publié par l’Agence de promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII), cette hausse est due à l’augmentation des projets 100% étrangers dont les investissements ont atteint 468.5 MD contre 231.7 MD durant les neuf premiers mois 2015 (+102.2%), ce qui n’est pas le cas des projets de partenariat dont l’investissement a baissé de 1.1% en passant de 341.4 MD à 337.7 MD durant les neuf premiers mois 2016.

L’approche sectorielle illustre que la hausse enregistrée au niveau des investissements à 100% étrangers et en partenariat est imputable essentiellement au secteur des industries mécaniques (297.4 MD contre 96.3 MD) suite à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de pièces mécaniques pour le secteur aéronautique pour un montant de 67.6 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de pièces de structure aéronautique pour un montant de 35.6 MD, à la création d’une unité de construction navale pour un montant de 15.1 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de faisceaux de câbles pour un montant de 13.0 MD.
C’est aussi le cas du secteur des industries agroalimentaires dont les investissements mixtes et étrangers déclarés ont augmenté de 189.9% avec 306.4 MD contre 105.7MD durant les neuf premiers mois 2015 suite à la déclaration de la création d’une unité de production de lait en poudre pour un montant de 89.8 MD, à la déclaration de la création d’une unité de séchage de lait en poudre pour un montant de 80.0 MD, à la déclaration de la création d’une conserverie de tomates pour un montant de 51.2 MD, à la déclaration de la création d’une unité de fabrication de farine et de graisses animales pour un montant de 14.0 MD et à la déclaration de l’extension d’une centrale laitière pour un montant de 13.9 MD.
En contrepartie, tous les autres secteurs ont enregistré des baisses variant entre 29.7% pour le secteur du textile et de l’habillement et 92.4% pour le secteur des industries du cuir et de la chaussure.

Articles similaires