Contrôle des voitures administratives : 236 infractions, plus d’abus au Grand-Tunis

La campagne de contrôle des voitures administratives entamée à l’occasion de l’Aïd al idha sur tout le territoire se poursuit d’une manière intensive surtout lors des fins de semaine et jours fériés , a permis de contrôler environ 2827 véhicules administratifs et d’enregistrer 236 infractions qui ont été signalées et communiquées aux instances concernées afin de prendre les mesures nécessaires en vertu de la réglementation en vigueur. Cette campagne a enregistré le taux le plus élevé dans le grand Tunis (Tunis, Ben Arous et l’Ariana).

Par ailleurs, le pourcentage des infractions qui ont été signalés lors de l’Aîd al idha (13%) a connu une baisse notoire lors des dernières opérations de contrôle qui s’est stabilisée entre 8% et 6,2% grâce à l’effort fourni par les équipes de contrôle sur la route.

Le renforcement des campagnes de contrôle s’inscrit dans le cadre de la volonté ferme du gouvernement d’unité nationale à la bonne gestion du bien public et l’instauration effective de la loi .

En effet, un arrêté du ministre des transports est paru dans le journal officiel en date du 18 octobre 2016 concernant la révision de l’arrêté du 25 janvier 2000 se rapportant à l’immatriculation des véhicules. Le nouveau arrêté définie les catégories des véhicules mises en circulation et comportant des numéros de série ordinaires, à l’inverse des véhicules appartenant à l’État et aux institutions publiques à caractère administratif ainsi que les collectivités locales et entreprises publiques qui auront des matricules spéciales.

Cette nouvelle réglementation vise à lever toute équivoque concernant l’utilisation des voitures administratives et de garantir le respect de la loi pour les utilisateurs.

Articles similaires