Tunisie-UE : Des négociations en cours pour faciliter la délivrance des visas

« La Tunisie et l’Union européenne ont entamé hier, mercredi 12 octobre 2016, des négociations bilatérales sur un projet d’accord concernant la réadmission des personnes en séjour irrégulier, ainsi que sur un projet d’accord visant à faciliter la délivrance de visas », annone le FTDES dans une note signée par plusieurs organisations nationales dont l’UGTT.
Dans cette note, les organisations signataires ont réaffirmé leur forte opposition à toute tentative visant à conditionner la liberté de circulation des individus à la signature d’accords de réadmission. En effet, le projet d’accord de réadmission soumis par la partie européenne porte en l’état une atteinte sérieuse à la liberté de circulation, pourtant garantie par nombre de textes internationaux, au premier rang desquels la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, dans son article 13.
De plus, les parties signataires ont catégoriquement refusé l’ensemble des dispositions concernant la réadmission des ressortissants de pays tiers, ainsi que celle des apatrides dans la mesure où ces dernières reviennent à sous-traiter à la Tunisie une partie du contrôle des frontières de l’Europe, comme elle tente de le faire par ailleurs avec d’autres pays de son voisinage.
S’agissant du projet d’accord visant à faciliter la délivrance de visas, les organisations signataires de cette note ont regretté qu’il ne présente aucune avancée notable dans l’accès aux visas pour les Tunisien(ne)s, autre que les profils hautement qualifiés qui en bénéficient déjà. Pour les autres, les modalités des demandes, les justificatifs à présenter, les coûts financiers ainsi que l’opacité des motifs de refus, souvent arbitraires, représentent autant d’obstacles auxquels des solutions concrètes doivent être apportées rapidement. Nous appelons l’Union Européenne et les autorités tunisiennes à s’entendre sur une symétrie des traitements accordés aux personnes migrantes, et à supprimer les visas pour les séjours de courte durée des ressortissants tunisiens et européens.

Articles similaires