Les concours de la 6e et de la 9e année ne seront pas annulés

Le concours de la 6ème année primaire ainsi que l’examen national de la 9ème année de l’enseignement de base demeurent facultatifs jusqu’à nouvel ordre “, a déclaré mercredi à l’agence TAP Nabil Haouachi, membre du syndicat général de l’enseignement de base relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT).
Le responsable syndical, également membre de la commission tripartite (UGTT-ministère de l’Education-Institut arabe des droits de l’homme) des programmes et de l’évaluation issue du dialogue national sur la réforme du système éducatif, a indiqué que le concours de la 6ème année ainsi que l’examen de la 9ème année ne peuvent devenir obligatoires sans l’amendement de la loi d’orientation n° 2002-80 du 23 juillet 2002 relative à l’éducation et à l’enseignement scolaire, pour changer le caractère facultatif en obligatoire.
Haouachi a en outre expliqué que la révision de cette loi, du ressort de la commission de la législation issue également du dialogue national sur la réforme du système éducatif, peut prendre des mois puisqu’une fois révisée, elle devra passer devant le Conseil des ministres, puis l’Assemblée des Représentants du Peuple et après son adoption, elle doit être publiée dans le JORT (Journal Officiel de la République Tunisienne). Une étape qui devra être suivie par la promulgation des textes d’applications.

Articles similaires