L’UGTT dit « non » au gel des majorations salariales

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a rejeté tout retard ou annulation visant les majorations salariales qui sont initialement prévues pour l’année 2017, appelant ainsi le gouvernement à verser les tranches convenues dans les délais comme déjà stipule l’accord signé auparavant entre l’UGTT et le gouvernement.

Dans un communiqué rendu public mercredi, l’UGTT a fait remarquer que le non-respect des accords conclus, menace la paix sociale et constitue un manque de respect pour « l’accord de Carthage ».

S’agissant de la rupture des négociations liées à l’augmentation des salaires dans le secteur privé au titre de l’année 2016 et 2017, l’organisation syndicale appelle le gouvernement à endosser son rôle de” conciliateur” afin de poursuivre les négociations conformément à l’accord-cadre signé entre l’UGTT et l’Utica.

Relatif au projet de loi de finances de 2017, l’UGTT estime que même si le projet prend en compte les catégories vulnérables, il crée en contrepartie des charges supplémentaires pour la classe moyenne et allège le fardeau qui pèse sur la catégorie fortunée, notamment en ce qui concerne l’impôt sur le revenu.

Articles similaires